Il existe une multitude de cancers dans le monde. Le mélanome est l'un des moins fréquents et l'un des plus graves s'il n'est pas soigné rapidement. En effet, il représente 10 % des cancers, mais toutefois il peut être traité efficacement si cette maladie est prise à temps.

La nouvelle découverte scientifique

Les deux professeurs Bruno Ségui, chercheur en biologie au centre de recherches en cancérologie de l'Oncopole de Toulouse (CRCT), et Nicolas Meyer, onco-dermatologue à l'institut universitaire du cancer de Toulouse-Oncopole (IUCT), ont découvert depuis peu un traitement anti-inflammatoire contre le mélanome. C'est d'ailleurs une première en France et dans le monde.

Ces deux chercheurs ont donc lancé récemment des essais sur l'efficacité de l'anti-inflammatoire afin de l'inscrire dans le protocole des soins des mélanomes les plus agressifs. Les essais se dérouleront en plusieurs étapes. L'anti-inflammatoire sera tout d'abord testé sur six patients atteints du mélanome, puis de nouveau sur six patients et pour finir sur dix-huit patients dans dix-huit mois. Si aucun de ces essais ne révèle de difficultés, une généralisation de l'anti-inflammatoire sera prévue dans trois à quatre ans.

Qu'est-ce que le mélanome ?

Le mélanome est un cancer de la peau qui est développé à partir des cellules mélanocytes. La plupart du temps il arrive de manière spontanée, mais peut également provenir de vieux grains de beautés. Même s'il représente seulement 10 % des cancers, il reste quand même très grave mais s'il est diagnostiqué tôt, il peut être traité de manière efficace.

Top vidéos du jour

Il est le cancer dont l'effectif de nouveaux cas augmente de 10 % chaque année et cela depuis plus de cinquante ans.

Le mélanome se développe à partir des cellules de la couche profonde de l'épiderme consacrées à la synthèse de la mélanine qui est un pigment foncé protecteur de la peau. Le développement s'effectue d'abord en surface puis continue en profondeur et traverse les différentes couches de la peau jusqu'à atteindre les vaisseaux sanguins et les organes comme les poumons, le foie ...

Qu'est-ce qui favorise sa venue ?

Il existe plusieurs facteurs, mais le plus important est l'exposition aux rayons ultra-violets, comme par exemple le soleil ou encore les lampes UV que l'on peut retrouver par exemple dans les solariums. Sous exposition à répétitions à ces rayons ultra-violets, vous risquez de développer le mélanome sur votre corps.

Les petits conseils

Nous vous conseillons de vous protéger du soleil, c'est-à-dire d'utiliser des protections solaires avec des indices UV (même pour ceux qui ont la peau mate). Si vous êtes sensible (vous attrapez vite des coups de soleil ou vous ne supportez pas la chaleur), ne vous exposez pas trop longtemps et surtout pas aux heures les plus chaudes. Et pour finir, n'utilisez pas trop souvent les solariums, cela peut être nocif pour votre santé.