La pneumonie de Wuhan est due à un nouveau coronavirus, dont six génomes ont été communiqués à la communauté scientifique internationale. L’épidémie s’est déclenchée en décembre dernier à Wuhan en Chine, occasionnant une nouvelle forme de syndrome respiratoire analogue au SRAS. On dénombre 563 décès en ce jeudi 6 février et des 28 000 personnes qui seraient atteintes par ce virus.

Quelle serait l’origine de ce virus ?

Au début, de nombreux patients de l'épidémie de Wuhan, en Chine, auraient eu un lien avec un grand marché de fruits de mer et d'Animaux, ce qui suggère une propagation d'animal à homme.

Mais l’origine du virus n’a pas encore été confirmée.

Les coronavirus (virus à couronne), ou CoV, sont des virus à ARN monocaténaire de sens positif correspondant à la sous-famille des Orthocoronavirinae.

Ce sont des virus enveloppés, constitués d'une enveloppe virale. Les coronavirus humains infectant sont : 229E, NL63, OC43, et HKU1. Alors que plusieurs coronavirus connus circulent chez des animaux qui n'ont pas encore infecté les humains. Ils ont été à l’origine des épidémies du SRAS- CoV (syndrome respiratoire aigu sévère entre 2002 et 2003 et du MERS-CoV (Coronavirus du syndrome respiratoire du moyen orient) en 2012.

On a deux types de catégories :

  • Transmission humaine (de l’homme vers l’homme).
  • Transmission animale vers l’homme.

La durée d’incubation est estimée entre 7 et 14 jours.

La dyspnée, la fièvre, la toux, l'essoufflement, l’oppression thoracique et les difficultés respiratoires font partie des signes courants de l’infection. Dans les cas plus graves, l'infection peut causer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort.

Comment prévenir cette épidémie ?

La prévention de cette épidémie de Coronavirus repose sur les règles hygiéno-diététiques :

  • Le lavage régulier des mains
  • Une couverture de la bouche et du nez lors de la toux et des éternuements.
  • L’usage des mouchoirs à usage unique.
  • La viande et les oeufs doivent être bien cuits.
  • L’éviction de tout contact des yeux, du nez et de la bouche avec les mains.
  • Le port du masque chirurgical est recommandé pour les personnes symptomatiques.
  • L’éviction de tout contact étroit avec une personne infectée par le virus.

Quel traitement serait efficace ?

Alors que l’épidémie s’étend à 23 pays hors Chine, il n'existe pas de traitement spécifique vis-à-vis ce type de virus.

Le traitement des patients reste essentiellement symptomatique. L'OMS a déclaré une urgence mondiale concernant le virus. Le vaccin contre ce nouveau virus n’est pas encore disponible. Plusieurs recherches internationales sont en cours actuellement pour essayer de développer un traitement efficace contre ce coronavirus.

Suivez la page Animaux
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!