L'asthme est une maladie inflammatoire de l'appareil respiratoire des voies aériennes inférieures et notamment les bronches. Près de 300 millions de personnes souffrent de cette pathologie dans le monde dont 3 millions de français.

L'asthme est une pathologie qui apparaît par crise.

Publicité
Publicité

Le patient s'essouffle, éprouve des difficultés à respirer et a une respiration sifflante. L'allergie est l'une des principales causes de l'asthme. La pollution, certaines particules inhallées, le froid pourraient la déclencher. De plus, le tabac est un facteur aggravant. L'héridité aussi joue un rôle primordial dans l'apparition de cette maladie. Les enfants des patients asthmatiques risquent de souffrir de cette affection.

Comment diagnostiquer l'asthme bronchique?

Lorsqu'ils consultent leur médecin pour la première fois, les asthmatiques ont déjà des antécédents allergiques.

Asthme et inflammation éosinophile - La première thérapie ciblée ... - lequotidiendupharmacien.fr
Asthme et inflammation éosinophile - La première thérapie ciblée ... - lequotidiendupharmacien.fr

Certains d'entre eux ont déjà une allergie ou une hypersensibilité connue à certaines substances.

L'exploration fonctionnelle respiratoire (EFR) est l'examen de référence. Elle permet de poser le diagnostic et en même temps d'assurer la surveillance des patients. D'autres examens à savoir : le test de réactivité bronchique et le prick test permettent de confirmer le diagnostic.

Le Dupilumab pourrait réduire les crises d'asthme :

Le Dupilumab est un anticorp monoclonal connu sous le nom de Dopixent.

Publicité

Autorisé pour le traitement de l'eczéma, ce médicament pourrait réduire la réponse inflammatoire et ainsi diminuer la fréquence des crises d'asthme. Publié dans le New England Journal of medicine, ses résultats restent prometteurs. Selon le Dr Sally Wenzel de l'université de Pittsburgh, le Dupilumab seul ou en association avec un glucocorticoide et un béta 2 mimétique de longue durée d'action réduirait davantage la fréquence des crises. Une amélioration depuis VEMS (volume expiratoire maximum seconde) et du DEP (débit expiratoire de pointe) a été notée.

Une nouvelle technique innovante : la thermoplastie

Une nouvelle technique appelée la thermoplastie qui consiste à l'utilisation de l'énergie thermique (la chaleur) pourrait révolutionner le Traitement des patients. Les conclusions de la recherche dans le New England Journal of medicine restent prometteurs pour les patients atteints d'asthme modérément sévère et sévère. Chez ces patients traités par cette technique, on a noté une nette amélioration de leur qualité de vie avec en retour moins d'exacerbations par an avec une nette diminution au recours aux traitements de secours.

Publicité

La thermoplastie bronchique c'est une méthode qui s'applique dans un cadre ambulatoire sous une sédation légère. Un cathéter a pointe thermique sera inséré dans les voies aériennes du poumon, ce qui va entraîner la libération de l'énergie thermique. La séance dure 30 à 45 minutes pour chaque patients. Par la suite, le patient pourra rentrer chez lui et reprendre ses activités quotidiennes. Malheureusement cette technique reste chère pour les patients.

Publicité

Cela coûte entre 12000 et 15000 euros. Une somme non remboursée par l'assurance maladie.

Lire la suite