Apple peut souffler, car elle sort indemne de ce qui aurait pu être une véritable catastrophe. La société ne devrait pas être concernée par les taxes que souhaite Donald Trump sur tous les produits fabriqués en Chine. Le New York Times partage ces informations, en détaillant que le président américain a rencontré Tim Cook, le PSG du groupe, pour lui garantir qu'il sera exonéré de droits de douane sur les produits chinois. Une très bonne nouvelle au milieu de la guerre commerciale imminente entre les deux géants de l'industrie que sont les USA et la Chine.

Publicité
Publicité

Cette décision découle d'une présence de Cook à la Maison Blanche pour expliquer en détails tous les aspects négatifs de tels prélèvements. Avec 41 magasins et des centaines de millions d'iPhone vendus, Apple est dans les faits la seule marque made in USA qui a su s'installer durablement au sein de l'Empire du Milieu.

Donald Trump ravive les tensions avec son voisin chinois suite aux nouvelles taxes

Le maître de la Maison Blanche entend bien frapper un grand coup avec la mise en place de ces nouvelles taxes.

La Chine menace de répliquer, mais Donald Trump fait fi des paroles de Xi Jinping et risque de provoquer un peu plus chaque jour une guerre commerciale sans précédent. Une première liste des produits faisant l'objet de droit de douane avait été rendue publique en Avril dernier, et excluait, en majorité, les produits électroniques. Mais Donald Trump a par la suite révélé des changements, ce qui faisait craindre aux principaux acteurs de cette industrie un revirement possible de la Maison Blanche. Finalement, ce second inventaire, qui dresse le nom de plusieurs catégories de puces, n'impacte pas le cours des choses.

Publicité

Donald Trump à nouveau seul contre tous

Avec ce choix de taxer les produits venant de Chine, Donald Trump a une fois encore provoqué la foudre de ses alliés. Le conflit est de plus en plus proche, et de nouvelles répliques devraient avoir lieu contre les productions provenant d'Amérique du Nord. Ottawa et Bruxelles se sont déjà positionnés en imposant à leur tour des droits de douane excessifs à la première puissance mondiale. La Chine, première concernée, va également ordonner la mise en place de taxes très importantes.

Xi Jinping, l'homme d'Etat au coeur du pouvoir de Pékin, envisage de mettre en place un droit de douane de 25% sur les marchandises américaines, et de 50 milliards de dollars sur les technologies d'importance industrielle. Le marché mondial n'a pas fini d'être perturbé par ces choix...

Lire la suite