Publicité
Publicité

C’est peut-être la première fois de son histoire que le Real Madrid [VIDEO] participe à la Coupe du monde des clubs de Football dans une situation aussi catastrophique que celle d'aujourd'hui. C’est comme si le départ des anciennes gloires Cristiano Ronaldo [VIDEO]et Zinedine Zidane était pour ce Real Madrid le début d'une nouvelle ère.

La Casa Blanca dans une situation délicate

Depuis le début de la saison, le club madrilène est dans une situation des plus inconfortables.

En effet, le triple vainqueur de la Ligue des Champions qui est à la peine en championnat, a déjà fait appel à deux entraîneurs en quelques mois et la situation ne s'arrange pas vraiment.

Advertisement

Loin du rival le FC Barcelone, le Real Madrid actuellement quatrième de Liga avec un total de 5 défaites dont une manita (défaite avec cinq buts encaissés) au Camp Nou, est dans la tourmente. La situation s'est aggravée il y a peu en Ligue des Champions avec deux défaites contre le CSKA Moscou dont un cinglant 3-0 encaissé au Bernabeu.

Au-delà du départ de la star CR7, c'est aussi le départ de Zinedine Zidane qui a laissé un grand vide. On a pu voir des joueurs sous tensions lors des entraînements et la situation d'Isco résume assez bien l'impasse dans laquelle le club madrilène se trouve. Les mécontentements des supporters sont de plus en plus nombreux et les critiques de la presse pleuvent.

Le mondial des clubs : un vrai test

Suite au départ de Zinedine Zidane, le club madrilène s'est mis en urgence à la recherche d'un nouvel entraîneur.

Advertisement

L'heureux élu, alors sélectionneur de l'équipe d'Espagne Julen Lopetegui a été choisi juste avant le début de la Coupe du monde russe (2018). Après avoir sacrifié ses chances de succès avec la Roja pour rejoindre le club de la capitale, l'entraîneur a été licencié quelques mois après ses débuts chez les Merengue. Après le licenciement de ce dernier, c'est Santiago Solari qui a pris les rênes de l'équipe avec des résultats toujours en deçà des attentes des socios et ce, à quelques jours du début du Mondial des clubs.

Abou Dhabi sera-t-il le véritable test pour les champions en titre ? Abu Dhabi donnera-t-il son troisième titre consécutif au Real ? Compte tenu de son histoire et de la supériorité historique du club madrilène, ce dernier fait office de favori. Néanmoins, face à lui se dresse l'immense club de River Plate, récent vainqueur de la Copa Libertadores qui pratique un football spectaculaire. Les hommes de Marcelo Gallardo feront tout pour empêcher le Real de soulever un nouveau trophée.