Publicité
Publicité

Après la victoire face à Séville, plusieurs Madrilènes s'interrogent sur la possibilité d'un retour de la Casa Blanca vers le bon chemin. La trace du successeur de Zinédine Zidane, l'Argentin Santiago Solari, a été présente durant le match. C'est d'ailleurs la chose qui a poussé les supporters à devenir optimistes après plusieurs déceptions.

Un nouvel espoir

La nature convaincante de la seconde période contre Séville a eu un effet régénérateur sur les supporters du Real Madrid, qui n'ont pas quitté le stade avant le coup de sifflet final, contrairement aux récents matches à domicile. La foule est restée indemne, ne craignant aucune chose dans les dernières minutes. Luka Modric est revenu à son meilleur niveau, Casemiro a marqué un but et Karim Benzema et Vinicius Junior se sont parfaitement entendus.

Publicité

Tout cela témoigne d'un bon atmosphère qui règne dans la Maison Blanche maintenant, et donne un nouveau souffle aux Madrilènes, qui espèrent une meilleure fin de saison et pourquoi pas une quatrième Ligue des Champions d'affilée. La grande question qui se pose est de savoir si Madrid a suffisamment progressé pour revenir sur la bonne voie. Si le résultat convaincant contre Séville (2-0) a été un signe positif, l'équilibre est toujours précaire et de nombreuses blessures sont à déplorer. En plus de cela, Marcelo est hors de forme, tout comme Gareth Bale, qui est censé être la star de l'équipe. Pour le moment, Santiago Solari fait avec ses armes et n'hésite pas à jouer avec les jeunes qu'il a à disposition.

Publicité

Une seconde partie de saison meilleure ?

Si cela suffit pour changer certaines choses, gagner la Ligue des Champions ou encore la Coupe du Roi semble être un fantasme. Solari a certainement incité les gens à prendre note après la bonne prestation face à Séville. Cependant, il faudrait plusieurs facteurs qui perdurent. Savoir en effet si Modric continuera à bien jouer, si Benzema ne subit pas son opération ou encore si Vinicius continue sur sa lancée. Cela relève donc plus du "si". Malgré toutes ces conditions et la pauvre première moitié de saison madrilène, il est encore trop tôt pour penser que les joueurs de Solari vivront la même chose en seconde, d’autant plus que le retour de nulle part est la spécialité du Real Madrid.

Publicité

Déjà, la saison dernière, le début de saison était catastrophique mais ils ont fini champions d'Europe pour la troisième fois d'affilée.