Publicité
Publicité

Edinson Cavani est arrivé en 2013 au Paris Saint-Germain et il n’a jamais déçu. Dans l’ombre de Zlatan Ibrahimovic un temps et maintenant un peu en retrait de la paire Neymar-Mbappé, l’Uruguayen affole les statistiques et est un élément essentiel du club pour de multiples raisons.

101 buts au Parc, El Matador a toujours faim

Jamais rassasié, cavani est un mort de faim. Déjà meilleur buteur de l’histoire du PSG avec 187 réalisations toutes compétitions confondues, Edinson Cavani en veut toujours plus. Ce samedi, lors de la démonstration face à Guingamp (9-0), le numéro neuf du club de la capitale a inscrit un triplé et a ainsi dépassé la barre des 100 buts au Parc des Princes (101). Il mène de loin ce classement avec seize unités de plus que Zlatan.

Publicité

Depuis le début de la saison en Ligue 1, le meilleur ‘goleador’ de l’exercice passé pointe à la deuxième place du classement des buteurs avec 14 buts derrière son coéquipier Mbappé (17) et devant Neymar (13). On le croyait moins bien physiquement et par rapport à l’entente de ses deux partenaires de jeu, il n’en est rien.

Cavani, le chouchou des supporters

Ses résultats, ses buts, il le doit à une incroyable grinta jamais perdue. L’envie, mouiller le maillot, Cavani sait le faire. Et il le fait sans calculer, c’est sa nature. Le voir venir récupérer des ballons dans sa surface, défendre, remonter le terrain et finir une action, c’est son ADN. C’est Cavani. Et s’il y a des gens qui l’ont bien compris, ce sont les supporters d’Edi.

Publicité

Adulé, ovationné lors d’un but ou d’une sortie, l’homme de Salto est le joueur préféré des supporters du PSG. Lui-même l’admet, il n’est pas le plus technique, pas le plus doué, mais les fans aiment tout ce qu’il représente, un guerrier que tous les entraîneurs rêveraient d’avoir.

La place de Cavani dans l'histoire du PSG

Dans la mémoire des amoureux du PSG, des supporters et des personnes objectives, Cavani laissera une grande trace de son passage au club. De son aveu, il veut honorer son contrat qui court jusqu’en 2020. Quand il partira, pour une autre équipe ou pour sa retraite (il n’a que 31 ans), il sera toujours le meilleur buteur de l’histoire du club avec certainement plus de 200 buts.

Publicité

Rien que ça. Il laissera aussi une image d’un joueur et d’un homme humble avec une mentalité de gagneur et de soldat. Cela reste presque plus dans les mémoires que le nombre de buts. Qualitativement, il ne sera pas le meilleur joueur du PSG, Neymar et Mbappé pour les plus récents lui sont supérieurs mais dans la tête des gens et des fidèles du Paris Saint-Germain, il ne sera pas loin d’être un des plus grands de l’histoire du club.