A 31 ans, Lionel Messi réalise encore des prouesses comme à ses plus belles heures. Le numéro 10 du FC Barcelone est le maître à jouer de son équipe et aussi le plus grand finisseur de l’histoire du club catalan. Si les Catalans dominent une fois de plus la Liga, ils le doivent bien évidemment à une qualité d’effectif avec de grands noms mais au moment de faire la différence, de marquer les buts décisifs, personne ne peut remplacer la Pulga.

Publicité
Publicité

22 buts en 22 matches de championnat

Ce samedi encore, l’homme qui a délivré les siens a été le natif de Rosario. Sur penalty, Messi a offert la victoire au Barça, la seizième en vingt-quatre journées de championnat. Ainsi, les Blaugrana restent leaders avec sept points d’avance sur l’Atlético Madrid et neuf sur le rival de toujours, le Real Madrid. Le meneur de jeu de Barcelone en a profité pour inscrire son 22e but en autant de rencontres (il a manqué deux parties de Liga) ce qui fait de lui le meilleur buteur en Espagne.

Publicité

Meilleur buteur d’Europe

Mieux que cela, il est tout simplement le meilleur buteur d’Europe avec 30 réalisations. C’est cinq longueurs de mieux que Piatek et Lewandowski. A son âge, il est donc encore sur des bases du plus haut niveau et reste le grand favori pour décrocher un nouveau Soulier d’Or, lui qui est double tenant du titre et recordman (5 trophées) dans cette récompense qui distingue le meilleur buteur européen.

Une dizaine d’années que cela dure

Joueur de Barcelone depuis 2004, Messi a tout gagné avec son club de cœur. Meilleur buteur par-ci, meilleur buteur par-là, c’est une habitude pour lui et pour nous, les suiveurs, les amoureux du ballon rond. Les titres sont présents, tant collectifs qu’individuels. Les anti-Messi ou ceux qui aiment comparer diront qu’il n’a rien fait en sélection et que seul le Barça est fait pour lui.

S’il y a un chiffre à retenir, c’est celui-ci : depuis ce samedi, cela fait onze saisons de suite que l’Argentin marque 30 buts minimum toutes compétitions confondues. On peut tout dire, cette statistique résume la qualité, la longévité et surtout la constance au plus haut niveau de ce joueur. Et il n’a que 31 ans…

Une Coupe du monde ou une Copa America pour en finir

Toujours comparé à Cristiano Ronaldo qui, lui, a gagné l’Euro, trophée continental que recherche désespérément Messi, ce dernier pourrait encore rentrer dans une autre sphère s’il parvenait à remporter la prochaine Copa America qui a lieu dans quatre mois au Brésil.

Publicité

Et pour un Argentin, gagner sur ces terres (ennemies) aurait beaucoup de valeur. La Coupe du monde semble plus difficile et surtout elle est plus lointaine, en 2022 au Qatar. Une chose est sûre, si Messi gagne l’une ou l’autre, il aura rempli toutes ses missions.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite