Publicité
Publicité

Pendant que le Barça assurait une piètre victoire face au Real Valladolid et que le Real Madrid retombait dans ses travers face à Girona, l'Atlético Madrid battait le Rayo Vallecano sur le score de 1-0 lors de la dernière journée de Liga. Une équipe de l'Atlético toujours aussi solide, réaliste et régulière qui enchaîne les petites victoires et revient à 7 points du leader, le Barça.

Une équipe régulière

Depuis de nombreuses années maintenant, en concordance d'ailleurs avec l'arrivée de Diego Simeone, l'Atlético Madrid est devenu la troisième grosse puissance en Liga. Bien sûr, toujours derrière les mastodontes que sont le Real Madrid et le FC Barcelone.

Publicité

En effet, fort d'un titre de champion en 2014 et deux finales de Champions League, le second club de la capitale madrilène fait aujourd'hui office de grand club européen.

Et cette saison, Simeone et son équipe prouvent une fois de plus qu'il va falloir compter sur eux pour la victoire finale.

Non loin d'un club catalan qui résiste encore et toujours aux clubs madrilènes, l'Atlético est aujourd'hui deuxième de Liga. Avec seulement 3 défaites depuis le début de l'exercice, l'Atlético est bien plus régulier que le Real Madrid (7 défaites en Liga) mais reste toujours distancé par le Barça (2 défaites seulement !).

Et si le Real Madrid revient au classement il se pourrait bien que le véritable rival du Barça cette saison en Liga, ne soit autre que l'Atlético Madrid.

Un style efficace mais décrié

Toutefois, si l'Atlético Madrid est devenu un club phare en Europe, il le doit à un homme à l'idée de jeu, très très très souvent décriée, Diego Simeone. Et tout comme les paroles d'Antoine Griezmann sur le site officiel de l'UEFA envers son équipe, le jeu du tacticien argentin est extrêmement pragmatique.

Dans un Football moderne tourné vers l'attaque et la possession de balle, les Colchoneros brillent eux, au travers de leur grinta, d'un jeu défensif, agressif et plein d'opportunisme.

Publicité

Un jeu qui ne fait pas rêver certes, mais qui apporte des résultats, des victoires à un club qui en manquait cruellement.

Malgré de bons joueurs de ballon et des techniciens, Simeone s'entête à rester sur la défensive. Une tactique qui peut parfois lui jouer des tours, comme face au Real Madrid, mais qui reste tout de même très efficace malgré les critiques puisque son équipe se place une nouvelle fois à la seconde place en Liga. En attendant les confrontations en Champions League face à la Juve...