C'est le grand jour pour le Paris Saint-Germain. Moins de deux mois après le tirage au sort qui l'a vu hériter de Manchester United, les Parisiens se déplacent à Old Trafford ce mardi soir pour la rencontre aller. Et comme souvent, la vérité du mois de décembre n'est pas celle de février. Cette devise n'a jamais autant correspondu à cette double confrontation, surtout depuis le licenciement de José Mourinho à United.

MU transformé, Pogba en chef de meute

Avec son successeur Ole Gunnar Solskjaer, Manchester United n'a tout simplement pas perdu.

Publicité
Publicité

En onze rencontres, les Red Devils ont enchaîné dix succès pour un seul match nul. Plus encore que les résultats, c'est le changement tactique qui saute aux yeux. Quand le Portugais prônait un jeu ultra défensif, ce qui lui a été reproché à maintes reprises, Solskjaer privilégie d'autres aspects en s'appuyant sur la vitesse de ses attaquants.

La renaissance de Paul Pogba est le symbole de ce Manchester United new look. Outre ses statistiques impressionnantes (8 buts, 5 passes décisives sur cette série de onze matches), le Français s'est imposé comme la plaque tournante de son équipe.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
PSG

Placé en relayeur gauche dans un 4-3-3, son poste préférentiel, le champion du monde a augmenté son volume de jeu, tout en étant décisif. Les bolides Martial, Lingard et Rashford lui apportent également des solutions en profondeur, ce qu'il n'avait pas sous l'ère Mourinho.

Les malheurs du PSG

Pour le PSG en revanche, ce sont les blessures qui ont fait inverser le rapport de force entre les deux formations. Neymar blessé jusqu'aux quarts de finale, Thomas Tuchel a également vu son buteur Edinson Cavani devoir déclarer forfait suite à sa blessure contractée face à Bordeaux.

Publicité

Deux lourdes absences qui peuvent peser dans la balance. En rajoutant un mercato décevant, qui a seulement vu l'arrivée de Leandro Paredes, on obtient un Paris plus que jamais dans le doute.

Heureusement, il reste un élément capable de tout changer à lui-seul, Kylian Mbappé. Le quatrième du dernier Ballon d'Or n'a rayonné que par intermittence avec le PSG sur la scène européenne. Éblouissant avec les Bleus durant le Mondial, le prodige doit désormais se faire violence avec son club en C1, celui qui a fait de lui le deuxième joueur le plus cher de l'histoire (180 millions d'euros) à seulement 18 ans.

À ce tarif-là, on s'attend à plus que ses belles performances en Ligue 1. Et il a le talent pour le faire, assurément.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite