Publicité
Publicité

C'est un véritable séisme qui a eu lieu l'an dernier avec le départ plus ou mois surprise de Cristiano Ronaldo. En effet, c'est peu après avoir décroché sa cinquième Ligue des Champions que le Portugais a décidé de quitter la Maison Blanche. Sous fond de gros sous, guerre des égos ou encore un profond manque de reconnaissance (selon lui), le joueur a décidé de claquer la porte. Au-delà du départ de son joueur majeur le club a aussi perdu son coach triple vainqueur de la Ligue des champions : Zinedine Zidane.

Deux départs sous-estimés et un mercato mal maîtrisé

Le Real Madrid est un des plus grand clubs du monde.

Publicité

Depuis des décennies, le club a toujours su recruter des grands joueurs pour tutoyer les sommets du foot européen et mondial. Le départ de Zidane n'a pas été anticipé et dans l'urgence le club a recruté Julen Lopetegui (alors sélectionneur de la sélection d'Espagne). Après seulement quelques mois, un constat d'échec est évident et le club nomme Santiago Solari. Là encore malgré un regain de forme et une victoire dans le derby contre l'Atletico Madrid, un match nul contre le FC Barcelone et une victoire contre l'Ajax en Ligue des Champions.

Néanmoins, après ce dernier résultat positif le club a perdu à domicile contre Gérone. Le club alterne le bon puis le moins bon et pointe désormais à 9 points du FC Barcelone.

Le départ de Cristiano Ronaldo n'a pas été compensé

Après avoir recruté Vinicius Junior, le Real Madrid s’est offert Rodrygo Goes. Une nouvelle pépite brésilien achetée elle-aussi 45 millions d’euros. A l’époque, Rodrygo était mineur donc impossible pour les Madrilènes de le voir débarquer. Comme on a pu le lire il y a peu le club de Chelsea a été interdit de recrutement pour avoir recruté plusieurs joueurs mineurs.

Publicité

Le club madrilène ne prend donc aucun risque et préfère attendre l'été 2019 pour voir débarquer son nouveau joueur. Néanmoins, depuis l'officialisation du transfert le club de Flamengo semble avoir changé d'avis et souhaite garder son joueur encore plus longtemps.

À la différence des années précédentes, le club préfère miser sur l'avenir en recrutant des joueurs non confirmés. Une stratégie qui prendra plus de temps. La réputation et le manque de patience des supporters du Real n'est plus à prouver et il est difficile pour eux d'imaginer une saison vierge de titre.

Il y a fort à parier que le club de la capitale madrilène voudra frapper fort l'été prochain alors que les noms d'Eden Hazard et de Kylian Mbappe reviennent régulièrement du côté de Madrid.