Une question nous taraude depuis plusieurs semaines. Une question existentielle dès que l'on apprend la sortie de l'un des films les plus attendus de l'année. Un film qui suscite autant l'excitation pour son casting que pour son réalisateur : Quel film à fort potentiel viendra se positionner en face de « Once Upon a time... In Hollywood » de Quentin Tarantino ? Forcément on imagine deux types de films, soit une œuvre de l'auteur qui va nous amener à réfléchir sur la condition humaine, ses travers et ses expressions métaphysiques, où alors un film à budget confortable remake d'un succès des années 70 ou 80 dont le studio aimerait relancer une licence, histoire de capitaliser sur le passé.

« Dora et la Cité Perdue »

Alors à partir de maintenant, forcément, cette news va se baser bien évidemment sur des préjugés, puisque le film n'a pas été montré ! Mis en scène par le réalisateur de « Alice de l'autre côté du miroir » : James Robin, s'annonce comme un non-événement, tant l'adaptation de ce dessin animé créé en 2000 par Valérie Walsh, Eric Weiner et Chris Gifford a des buts pédagogiques avec une approche des langues étrangères, se suffisait à elle-même et n'avait pas, à nos yeux, à se retrouver dans un long métrage Live.

A l'instar de « Scooby doo » dont on garde encore en tête le désastre artistique.

Le pitch n’étant pas forcément fait pour nous rassurer : Après des années à explorer la jungle avec ses parents, Dora se prépare à vivre l’épreuve la plus difficile de sa vie : l’entrée au lycée ! Son âme d’exploratrice resurgit quand elle doit voler à la rescousse de ses parents en danger. Accompagnée de son fidèle singe Babouche, de son cousin Diego et de nouveaux amis hauts en couleur, Dora embarque dans une folle aventure qui l’amènera à percer le mystère de la Cité d’or perdue.

Un casting pas forcément excitant

Dora sera interprétée par Isabela Moner que l'on avait déjà remarqué dans « Apprentis Parents » ou « Transformers : The Last Knight » et que l'on attend dans l'adaptation d'un jeu TV en long métrage : « Legend of the Hidden Temple ». L'actrice joue clairement la carte de la plastique et peut laisser supposer une aventure plus proche de Tomb Raider que de Dora. Reste à espérer que les dialogues ne seront pas du niveau du dessin animé.

Pour compléter la distribution, Jeffrey Wahlberg, neveu de la star Mark Wahlberg, que l'on avait découvert dans la série « Ballers » ainsi qu'Eva Longoria (Desperate Housewives) et Michael Pena (Ant Man).

Une seule question subsiste : Était-il réellement nécessaire de faire une version live et Cinématographique de « Dora L'Exploratrice » ? Franchement ? Vraiment pas certains, mais soyons ouverts et attendons la première bande-annonce, avant d'avoir la réponse le 14 août.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite