Elles n'ont pas LA réponse à la lutte contre la pandémie mondiale mais elles semblent en apporter. Alors que de nombreux dirigeants de la planète rencontrent de nombreuses difficultés liées à la gestion de cette crise du Covid-19, des États semblent se démarquer par les solutions qu'ils apportent. Et les résultats sont probants. Cinq Femmes brillent par leur leadership. C'est ce qui ressort d'un article du journal américain Forbes.

La Nouvelle-Zélande de Jacinda Ardern, l'Allemagne d'Angela Merkel, l'Islande de Katrin Jakobsdóttir figurent parmi les bonnes élèves citées par le magazine avec Taïwan (Tsai Ing-Wen), le Danemark (Mette Frederiksen) et la Finlande (Sanna Marin)

L'épidémie sous contrôle

En Norvège, le Covid-19 semble être maîtrisé depuis le 6 avril.

L'Allemagne compte moins de morts que ses voisins européens : 3 867 décès pour 135 663 personnes infectées contre 17 167 morts en France par exemple ce jeudi 16 avril. Le pays d'Angela Merkel est en train de mettre en place un déconfinement progressif. Les magasins ouvriront le 20 avril, les écoles le 4 mai et les Allemands pourront quitter leur domicile à partir du 3 mai. "Le virus infectera jusqu'à 70% de la population, c'est un problème que nous devons prendre au sérieux". C'est ainsi que s'était exprimée la chancelière allemande à la Nation allemande au début de la crise du Coronavirus. Avec une campagne de dépistage massif et une réaction rapide dans les hôpitaux, le virus était davantage sous contrôle qu'ailleurs.

Statu quo à Taïwan, pourtant pays presque limitrophe de la Chine, épicentre de l'épidémie. La présidente de Taïwan a mis en place une centaine de mesures efficaces dès l'apparition du Covid-19 avec notamment des mises en quarantaine et un suivi des patients rendu possible par des téléphones fournis par le gouvernement.

Taïwan compte aujourd'hui six décès.

Des méthodes innovantes

Lorsqu'en Finlande, les influenceurs ont été sollicités par la première ministre Sanna Marin pour faire de la prévention, un peu plus loin, au Danemark on a rouvert les écoles le mercredi 15 avril. Le royaume scandinave est ainsi devenu le premier pays européen à organiser l'ouverture de ses écoles.

Quant à la Nouvelle-Zélande, la Première ministre Jacinda Ardern avait imposé aux personnes entrant dans le pays, l'auto-isolement. Et ce, alors qu'on comptait uniquement six cas dans cet État.

Autre méthode différente, la Norvège où une conférence de presse s'est tenue uniquement pour des enfants à la télévision. La Première ministre, Erna Solberg, a répondu aux questions de la jeunesse norvégienne à propos du Coronavirus. Le pays compte 152 morts pour 6,848 cas ce jeudi 16 avril.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!