Publicité
Publicité

Le rassemblement à gauche est décidément bien difficile pour Benoît Hamon. Alors que les discussions avec Jean-Luc Mélenchon sont toujours au point mort, le candidat peine même à rassembler au sein du Parti Socialiste. Dans une interview accordée au magazine Paris Match, Manuel Valls révèle en effet qu'il ne peut apporter son parrainage à Benoît Hamon. L'ancien premier ministre prend donc ses distances avec celui qui l'a battu lors de la primaire de la Belle alliance populaire en début d'année.

Pas de ralliement à Macron pour Valls

Manuel Valls, face à des rumeurs insistantes, tient à nier tout ralliement à Emmanuel Macron. Mais son retrait de la campagne de Benoît Hamon a suscité quelques discussions, que Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, a tenu à calmer.

Advertisement

« Je crois que Manuel Valls a été très clair, il a salué le soir de l’élection Benoît Hamon, il lui a souhaité bonne chance publiquement et il a dit qu’il serait en retrait ». Mais pour le candidat en quatrième position dans les sondages, c'est un nouveau coup dur...