Depuis le début de la pandémie du coronavirus, le président de la République Emmanuel Macron prend régulièrement la parole. Il était parfois moralisateur quand les mesures de confinement n'étaient pas respectées par les Français mais faisait preuve d'empathie quand le personnel hospitalier avait besoin d'être réconforté. Aujourd'hui, si l'arrivée d'une deuxième vague du coronavirus n'est pas exclue par les scientifiques, il semblerait que l'on soit sur la bonne voie et que l'on arrive à contrôler la propagation du virus. Dans le prolongement des mesures de déconfinement évoquées précédemment, le chef de l'Etat a annoncé de nouvelles mesures aux Français ce dimanche 14 juin.

Quelles sont-elles ? Comment vont-elles impacter notre quotidien ?

Emmanuel Macron annonce que l'ensemble de l'Hexagone passe en zone verte

Récemment, Emmanuel Macron a été salué par le New York Times. Selon le journal américain, la gestion de la crise du coronavirus par le chef de l'Etat a été remarquable. Il faut dire qu'étape par étape, les Français reprennent une vie peu à peu normale. Dans son allocution de ce dimanche, qui avait été enregistrée avant sa diffusion, il a confirmé que la France, à l'exception de la Guyane et Mayotte, passait en zone verte. Une excellente nouvelle pour le bassin parisien : l'ensemble des restaurants va pouvoir réouvrir.

Si cette nouvelle est de bon augure pour les vacances d'été qui approchent, une autre annonce principale a fait quelque peu sensation.

A compter du 22 juin 2020, à l'exception des lycéens, l'école redevient obligatoire pour tous. Ce qui veut dire que les crèches, les écoles et collèges vont accueillir de manière normale ou presque l'ensemble des élèves. Une idée qui aurait pu être soufflée par la femme d'Emmanuel Macron, comme ce fut le cas pour la réouverture des écoles.

Emmanuel Macron fait le point sur les EHPAD, aides de l'Etat et le racisme

Dans le prolongement de ces mesures, il a également confirmé que les visites dans les EHPAD allaient de nouveau être autorisées, tout comme le second tour des élections municipales qui aura bien lieu le 28 juin prochain.

Egalement, le président a évoqué la somme de "500 milliards d'euros" pour contrer le coronavirus. Une bonne nouvelle qui devrait aider les restaurateurs, fortement touchés par la crise. Rappelons que le célèbre chef Philippe Etchebest n'avait pas hésité à s'en prendre à Emmanuel Macron lors d'une visio conférence.

Enfin, pour le président de la République, il est important de ne pas oublier que l'union avait la force de la nation et qu'il faillait tirer des enseignements de cette crise sanitaire sans précédent ou presque.

Il a ainsi ajouté : "Nous pouvons être fiers de ce qui a été fait et de notre pays". Enfin, alors que des actes de racisme, d'antisémitisme ou de discriminations sont de plus en plus nombreux, Emmanuel Macron a déclaré: "Je vous le dis très clairement ce soir, mes chers compatriotes, la République n’effacera aucune trace ni aucun nom de son histoire. Elle n’oubliera aucune de ses œuvres."

Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!