La situation devient de plus en plus difficile à tenir et chaque jour le Coronavirus semble gagner du terrain. En effet, ce mercredi 7 Octobre 2020, la France a enregistré un record en terme de nombre de cas de Covid-19 et selon Santé publique France, près de 19 000 cas confirmés ont été détectés en 24 heures.

Selon un récent sondage, 61% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron n'a pas suffisamment bien géré la pandémie de Coronavirus. Il ainsi annoncé qu'il y allait y avoir plus de restrictions dans certaines régions de France. En Italie, le port du masque est obligatoire dans les rues et le plan de crise sanitaire a été prolongé jusqu'en janvier 2021, preuve s'il en est que tout est loin d'être réglé.

Dans son point presse, le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui était accompagné du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Lemaire, a donné le ton.

De nouvelles villes en alerte, la sanction est lourde

Le ministre de la Santé a tiré une nouvelle fois la sonnette d'alarme. En effet, si la situation en France devient dramatique, taux de positivité à 9,1 % et le taux d'incidence a dépassé là-bas le seuil d’alerte de 250 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Par exemple, il rappelle une nouvelle fois que les Français vont devoir encore faire un effort. Le nombre de personnes positives ou de personnes en réanimation est en forte hausse. Depuis une quinzaine de jours, de nombreuses villes (Marseille et Paris) sont entrées en zone rouge.

Pour Paris, le "plan blanc" a été déclenché, ce qui veut dire que les réanimations Covid-19 deviennent prioritaires par rapport à d'autres régions. Aujourd'hui, l'alerte est renforcée pour Dijon et Clermont-Ferrand dès samedi 10 octobre au matin. Zone d'alerte maximale pour Lille, Lyon, Grenoble et Saint-Etienne.

Bruno Lemaire annonce un fonds de solidarité élargi

Dans sa prise de parole, Bruno Lemaire a lui-aussi souhaité remercier le personnel soignant.

Egalement, il a rappelé que la situation oblige le gouvernement à prendre des mesures fortes qui impactent l'économie. Dans cette guerre sanitaire que nous traversons, il est important de soutenir tous les Français: des fleuristes, traiteurs, aux entrepreneurs, restaurateurs, gérants de salles de sport. Pour accompagner ces professions, Bruno Lemaire insiste sur le fait que le gouvernement veut éviter au maximum les licenciements. Ce sont plus de 6 milliards d'euros qui ont été investis pour compenser la situation. Ainsi, le fonds de solidarité va être élargi par le gouvernement et des professions vont pouvoir en bénéficier (les fleuristes, blanchisseries, bouquinistes, art de la tables, graphistes...).

Au total, ce sont 75 000 entreprises qui vont pouvoir en bénéficier. Le fonds de solidarité sera ouvert à toutes les entreprises de moins de 50 salariés. Le gouvernement souhaite une nouvelle fois faire le maximum pour certaines entreprises. Si Olivier Véran et Bruno Lemaire étaient présents tous les deux, ce n'est pas un hasard mais bien pour montrer que l'objectif est bien d'allier lutte contre le Covid-19 et relance économique.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!