Le discours du gouvernement a bien changé d'une semaine à l'autre. En effet, si dans un premier temps un nouveau confinement n'était pas dans la ligne directrice du gouvernement, depuis quelques jours, cette mesure est désormais évoquée dans les discours de ministres. En effet, le variant anglais se propage de plus en plus en France et l'inquiétude d'une nouvelle vague courant mars se développe. A l'heure actuelle, aucune décision n'a été prise, mais plusieurs tendances se dégagent.

Le couvre feu pourrait être prolongé

Si aucune décision n'a été prise, on sait que l'exécutif souhaite à tout prix éviter un nouveau confinement.

Moralement, les Français sont au bout du rouleau et cette routine "boulot, métro, dodo" tend les nerfs. Dans d'autres pays, comme les Pays-Bas, nombreuses sont les manifestations d'une population qui depuis un an mange son pain noir. Ainsi, Emmanuel Macron, que l'on dit exaspéré par les recommandations d'un troisième confinement, serait dans l'attente des chiffres suite à la mise en place d'un couvre feu à 18h.

Il y a quelques jours, c'est le ministre de la santé, Olivier Véran qui indiquait que des premiers effets se faisaient ressentir, voilà qui ressemble à une bonne nouvelle. Néanmoins, on le sait, il y a de nombreux chiffres à analyser, comme le taux de positivité ou encore le nombre de contamination qui se situent sur "un plateau haut", bien loin des 5 000 cas souhaités depuis des mois.

En Europe, le couvre-feu est appliqué : en Espagne, Pays-Bas, République Tchèque,Hongrie, Roumanie, Turquie ou encore l'Italie.

Un confinement allégé

Ce dernier est celui qui avait été mis en place au mois de Novembre 2020.

Si cette solution est adoptée, le gouvernement laisserait les établissements scolaires ouverts. Il faudrait alors prendre des mesures concernant certains commerces. Ceux dits "non essentiels" devraient alors baisser le rideau.

Un confinement total

Dans la liste du gouvernement, cette solution est un dernier recours. En effet, un reconfinement affecterait encore plus le moral des Français, l'économie pourrait elle aussi en prendre un sacré coup.

Au Royaume-Uni, en Irlande, en Allemagne et en Autriche le confinement strict a été remis en place, le même qu'en mars 2020, il y a presque un an déjà. Alors que le vaccin est mis en place, pour les habitants de ces pays, il est bien difficile d'accepter de nouvelles mesures aussi strictes, c'est comme si un grand pas en arrière avait été fait. De plus, les scientifiques comme Arnaud Fontanet, Karine Lacombe, Jean-François Delfraissy parlent d'un "reconfinement inévitable", rapporte Midi Libre.

Un confinement des personnes âgées ou à risques serait également envisageable: "Il me semble que dans les deux mois qui viennent, la recommandation pour les personnes les plus âgées, les plus fragiles, d’aller vers ce que j’appellerais une forme d’auto-isolement volontaire, voulu de leur part, pour se protéger en particulier vis-à-vis des variants anglais, et peut-être d’autres variants, en attendant qu’elles soient vaccinées," a déclaré Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique ce dimanche 24 janvier.

On a ainsi pu lire :

  • "On a pas déjà entendu cette rengaine à la noix? Le premier confinement ne nous pas pas permis de sortir de cette épidémie par plus que le deuxième. Le confinement généralisé est une mesure stupide qui ne fait que déplacer le problème à plus tard."
  • "La propagande pour faire accepter le confinement continue : Les images de réa qui font bien peur, toujours les mêmes « spécialistes » en boucle qui ne savent même plus ce qu’est un patient. On n’est pas dupes hein. On n’avait pas fini le 2nd confinement que vs parliez du 3ème."
  • "Tant qu’on autorise la circulation du virus dans une partie de la population qui est obligée de travailler pour l’économie du pays, et c’est pratiquement le cas de tous les pays, oubliez la disparition du virus."
  • "Ça fait déjà un an que vous rabachez ces mensonges, arrêtez de nous endormir, à rester enfermés on n a plus sommeil."
  • "En effet, on a pu vérifier la redoutable efficacité des deux premiers.Bravo pour ce franchissement spectaculaire du mur du çon. La folie peut se définir par l'obstination a recommencer sans fin les mêmes actions dans le but de les voir produire des effets différents à chaque fois"
Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!