Accusée de précipiter la fin de vie de ses anciens modèles d'#iPhone en les ralentissant, la firme américaine doit faire face à une troisième plainte contre elle et ce, en à peine une semaine. En effet, l'association française Hop (Halte à l'Obsolescence Programmée) est en mesure de prouver, grâce à des experts, que #Apple est parvenu à ralentir ses anciens modèles (Iphone 6 / 6S / SE / 7) via l'installation par l'utilisateur des dernières mises à jours de l'IOS (le système d'exploitation d'Apple). Le groupe vient d'ailleurs de présenter ses excuses pour avoir délibérément ralenti ses Iphones. Si l'enquête pénale en France confirmait les faits, la firme américaine pourrait, théoriquement, être condamnée.

Depuis 2015, la loi prévoit une peine de deux ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende, amende pouvant être portée jusqu'à 5% du chiffre d'affaire réalisé en France si les faits sont prouvés. Depuis quelques jours, Apple se trouve dans la tourmente dans plusieurs pays du monde [VIDEO] et en particuliers aux Etats-Unis, où des utilisateurs ont entamés des recours collectifs.

Quels sont les différents types d'obsolescence programmée?

Il existe plusieurs techniques utilisés par les grandes marques en matières d'obsolescence programmée. L'obsolescence par défaut fonctionnel est la plus connue. Pour faire simple, si une pièce vient à tomber en panne, c'est tout l'appareil qui ne fonctionne plus et l'astuce pour le fabricant réside dans le fait d'avoir prévu qu'il est impossible de changer une seule pièce de l'appareil (typique d'Apple).

Une autre technique, devenue quasiment un classique ces dernières années, se nomme l'obsolescence par incompatibilité. Cela consiste à ne plus proposer de mise à jour pour un produit, ce qui forcera, à un moment ou un autre, l'utilisateur à racheter un produit plus récent. L'exemple le plus connu étant l'arrêt des mises à jours sur Windows XP par #microsoft en 2014, ce qui avait mis dans l'embarras beaucoup d'entreprises et d'administrations publiques en les forçant à renouveler prématurément l'intégralité de leurs parcs de logiciels et d'ordinateurs (car les ordinateurs utilisant XP n'étaient, bien souvent, pas assez puissants pour supporter les versions supérieurs de Windows).

Mais il existe également des techniques bien plus vicieuses comme par exemple, l'obsolescence par notification. Elle consiste à informer l'utilisateur que son produit doit être remplacé ou réparé, entièrement ou pas. Un exemple frappant : les imprimantes qui signalent à leurs utilisateurs que la cartouche doit être changée alors même qu'il reste de l'encre pour plusieurs pages.

Apple présente ses excuses

"Nous savons que certains d’entre-vous estiment avoir été dupés par Apple. Nous présentons nos excuses. Il y a eu beaucoup d’incompréhension à ce sujet et nous souhaitons clarifier et vous faire part de certains changements auxquels nous procédons" à indiqué Apple dans un communiqué. Le groupe a reconnu avoir délibérément ralentis certains de ses Iphones pour compenser le vieillissement de ses batteries et baisser le coût de remplacement de celles-ci.

Après la sortie de l'Iphone X, pas sur qu'un simple communiqué soit suffisant pour couper court aux poursuites engagées un peu partout dans le monde contre la firme américaine...