Le scandale a explosé il y a de cela quelques jours. L'entreprise #Apple est accusée d'avoir diminuée les performances de ses iPhones. Il s'agit plus précisément de la capacité de la batterie. En effet, la marque à la pomme aurait fait en sorte via les mises à jour de réduire la capacité des batteries de ses iPhones 6 et 7. Pour beaucoup l'objectif est clair: il s'agit de faire vendre ses nouveaux produits comme l'iPhone X ou encore l'iPhone 8. C'est maintenant devant la justice que l'entreprise va devoir répondre de ces accusations.

Aux USA, des consommateurs sont donc maintenant révoltés et se tournent devant la justice.

Tout est parti de ce pays. De nombreux fidèles de la marque n'ont pas accepté cet affront de la part du géant américain. La première plainte a été déposé par deux étudiants. En effet, ils assignent en justice Apple qui n'a pas pris le temps de savoir ce que pensaient les utilisateurs des conséquences engendrées par la nouvelle mise à jour. Une deuxième plainte a vocation à se transformer en class action. En l'espèce, il s'agit d'une plainte regroupant des consommateurs de quatre états. Pour eux le problème vient du fait qu'Apple est condamnable au motif d'un défaut d'information du fait que l'entreprise n'a pas pris le soin de prévenir ses clients. Bon nombre d'adeptes de la marque ont ainsi acheté des iPhones plus récents en pensant que le leur était devenu défaillant.

Mais quelles sont les réelles motivations d'Apple ?

Apple est souvent critiquée pour son manque de transparence.

Mais l'entreprise s'est attachée à expliquer les raisons de cette mise à jour. En effet, la batterie de ses téléphones n'avait plus la capacité de résister au froid par moment. De ce fait il se pouvait que le téléphone s'éteigne sans explication pour les utilisateurs. Apple a ainsi voulu ralentir les performances de ses produits mais parallèlement faire en sorte qu'ils durent plus longtemps. A l'origine, il se pourrait donc qu'il n'y ait pas une mauvaise intention. C'est pour cela que les prétentions de ceux qui se portent en justice contre Apple ont fait le choix de s'attaquer à la non information du contenu de la mise à jour. S'attaquer à l'entreprise avec pour motif l'obsolescence programmée n'étant donc pas le meilleur moyen d'arriver à ses fins devant les juges. Quoiqu'il en soit, Apple va devoir se sortir au plus vite de ce pétrin avant que son image ne s'en voit quelque peu altérée. Surtout quand on sait à quel point la concurrence est rude dans le milieu. #iPhone #Etats-Unis