Cet affichage, qui était testé dans six pays (Sri Lanka, Bolivie, Slovaquie, Serbie, Guatemala et Cambodge), divisait le fil d’actualité en deux : d’un côté les publications d’amis et des publicités, de l’autre, les publications des médias et d’entreprises. « Nous écoutons toujours notre communauté pour améliorer le News Feed. Les gens nous disent qu’ils veulent accéder plus facilement aux publications de leurs amis et de leur famille. Nous testons un espace consacré, pour que les gens puissent suivre leurs amis et leur famille et un autre espace séparé, appelé Explore, avec des messages de pages ». Le fondateur de Facebook [VIDEO] voulait que les utilisateurs restent connectés et actifs sur le réseau social et que leur temps passé dessus soit plus précieux et « bien dépensé ».

La fin du fil d'actualité Explorer

Finalement, les tests sur ce nouvel affichage n'ont pas été concluants.

En effet, de nombreux pays étaient insatisfait de ce nouvel affichage. « Les personnes nous ont dit qu’elles étaient moins satisfaites des messages qu’elles voyaient, et que le fait d’avoir deux fils distincts ne les aidait pas vraiment à entrer en contact ». Ce nouveau fil d’actualité avait suscité de nombreuses inquiétudes auprès des professionnels tels que les médias et les marques. La séparation des amis et des marques était visiblement trop brutal pour être apprécié par les utilisateurs.

Un soulagement pour les marques et les médias

En effet, ce changement d’Algorithme allait considérablement impacté de façon négative les pages des entreprises et des médias. En effet, ces derniers se seraient retrouvés dans le fil Explorer et auraient disparus du fil d’actualité des utilisateurs. Les publications des pages « non sponsorisées » seraient alors exclues du fil d’actualité Facebook.

d’actualité. Le nouvel affichage allait entraîné une baisse conséquente de l’engagement mais aussi du reach allant jusqu’à moins 60 %. Les pages Facebook perdraient donc en visibilité.

Pour les entreprises qui ont bâti toute leur stratégie de développement autour de Facebook comme Brut ou MinuteBuzz sont soulagés de la fin de ce fil d'actualité. Elles auraient été amenées à acheter de la publicité dans le fil d’actualité. Néanmoins, le réseau social a annoncé le 12 janvier que « les amis et la famille seraient désormais privilégiés, au détriment des marques et des médias » [VIDEO]. Facebook estime que cette mise à jour de l'algorithme est plus efficace pour répondre à la problématique des utilisateurs.