Publicité
Publicité

Après avoir lancé en septembre dernier deux nouvelles versions de ses smartphones, Apple a annoncé la vente de l’iPhone XS et de l’iPhone XR sur Amazon. Le but semble évident : trouver le moyen d’augmenter les ventes de ses produits phares pour les fêtes de fin d’année.

iPad, iPhone et Apple Watch en vente sur Amazon

Les iPhones XS et XR, les nouvelles versions de l'iPhone X, ne seront pas les seuls produits Apple vendus sur Amazon. En effet, le géant américain du e-commerce offrira aussi la possibilité d’acheter l’iPad Pro et l’Apple Watch Series 4.

La marque à la pomme a confirmé le 12 novembre 2018 avoir signé un contrat avec Amazon pour offrir ses produits connectés sur la plateforme e-commerce. Cependant, tous les pays n’y auront pas accès.

Advertisement

Seuls les Américains, Britanniques, Allemands, Italiens, Français, Japonais, Indiens et Espagnols pourront en profiter.

Le deal entre Apple et Amazon concerne aussi la marque Beats, filiale de l’entreprise californienne spécialisée dans l’audio. Par contre, le géant du e-commerce ne proposera pas HomePod, l’assistant vocal d’Apple car celui-ci rentre directement en concurrence avec Echo, l’assistant vocal d’Amazon.

Les revendeurs Apple touchés par ce nouveau contrat

Le nouveau contrat entre Apple et Amazon durcit les règles vis à vis des revendeurs de la marque à la pomme. À partir du 4 janvier 2019, ces derniers devront demander l’autorisation et obtenir une certification de revendeur officiel de la marque pour utiliser Amazon comme canal de vente. Ils deviendront des “distributeurs autorisés”.

Advertisement

Ces distributeurs craignaient cet événement car beaucoup proposent des appareils reconditionnés. Ce sont des iPhones, iPads, Apple Watchs ou Macs réparés et remis en état pour être acquis par un nouvel utilisateur. Cependant, cette pratique ne sera pas autorisée par Apple et ils devront tout simplement arrêter de vendre leur marchandise le site e-commerce. Selon la marque à la pomme, la raison officielle est de limiter la vente de contrefaçon.

L'accord entre Apple et Amazon tombe à pic

Les deux entreprises réalisent ici une action commerciale prometteuse. En effet, avec l’arrivée imminente du Black Friday et des fêtes de fin d’année, Apple espère vendre plus d’iPhones, de tablettes et d’objets connectés grâce à la plateforme e-commerce et Amazon espère attirer plus d’internautes d’ici les prochaines semaines. “It’s a win-win situation”.