Une étude publiée récemment dans le Journal of Clinical Sleep Medicine montre que de regarder en continu un grand nombre de d’épisodes d’une série télévisée est mauvais pour la santé. Cette étude, réalisée par le docteur Jan Van den Bulck de l’Université du Michigan a porté sur 423 jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans. Ils ont été interrogé sur internet sur leur consommation de la télévision. Les chercheurs ont ainsi pu évaluer différents items tels que la durée du visionnage, la qualité de leur sommeil, leur niveau de fatigue, d’insomnie.

Les résultats sont édifiants dans la mesure ou 80,6% d’entre eux se sont déclarés êtres des « binge watchers », des gros consommateurs de séries télévisées.

Quand on parle de gros consommateurs de contenus télévisuels, il faut comprendre que les sujets interrogés admettent regarder leurs séries préférées sur une durée moyenne de trois heures et huit minutes consécutives. Les garçons sont moins adeptes du « binge watching » que les filles, mais quand ils s’y adonnent, c’est souvent plus longtemps que les filles. 20,2% d’entre eux ont affirmé avoir regardé plusieurs fois par semaines au cours du précédent mois écoulé de grandes quantités d’épisodes de séries. 32,6% des personnes interrogées ont une qualité de sommeil pauvre qui est associée à leurs séances prolongées de visionnage de séries télévisées. Cette étude montre qu’une haute fréquence de visionnage abusif de série télévisées est associé à une mauvaise qualité du sommeil. Cela entraine notamment une augmentation de la fatigue et des symptômes d’insomnie, ce qui n’est pas le cas lorsqu’un sujet regarde la télévision ou une série de façon plus rationnelle.

Top vidéos du jour

Les conséquences de cette pratique

Les effets du binge watching sur la santé étaient déjà connus, désormais, ils sont vérifiés par des preuves. Les nouvelles méthodes de visionnage de séries ont un impact négatif sur le sommeil, les insomnies, et est identifié dans l’augmentation de l’excitation notamment si une personne regarde des épisodes de série avant de se coucher. La pratique du binge watching engage de plus en plus les spectateurs en abaissant la limite de durée de visionnage.

Enfin, les chercheurs mettent en avant dans leurs travaux la très grande complexité des scénarios tels que Game of Thrones. Ces derniers obligent les téléspectateurs à la réflexion par rapport à ce qu’ils viennent voir, les résolutions engagées ou à venir des personnages qu’ils affectionnent. En cela, l’activité cérébrale est fortement sollicité et engendre cette excitation. Certaines personnes ont recours à des médicaments pour retrouver le sommeil.