Condamnés à 5 et 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de la petite Fiona, dans un premier procès le 26 novembre 2016, Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf vont être jugés en appel à partir d'aujourd'hui au Puy-en-Velay (Haute-Loire).

Quel rôle pour Cécile Bourgeon ?

Consciente d'être une mère indigne, la maman de Fiona, qui a été condamnée à 5 ans d'emprisonnement (pour "non assistance à personne en danger" et "dissimulation de cadavre"), puis acquittée, nie toutefois être impliquée dans la mort de son enfant.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Inclassables

Les coups portés à la petite fille ayant provoqué sa mort, auraient été exclusivement assénés par son ex-concubin, Berkane Makhlouf, qui purge lui, ses 20 ans de réclusion criminelle pour "violences volontaires ayant entraîné la mort." Les juges vont devoir dès ce lundi 9 octobre définir le rôle précis de la mère, dite sous influence de son compagnon de l'époque.

Des faits difficiles à prouver en l'absence d'aveux, de corps et d'autopsie.

A ce jour, Cécile Bourgeon encourt à nouveau 30 ans de réclusion criminelle. Son sort dépend cette fois de ce nouveau procès. Les assassins de Fiona vont-ils parler cette fois ? Vont-ils indiquer où se trouve le corps de la fillette ?