Le lundi 29 janvier 2018, le journal Le Parisien TV publie un article qui interpelle. À Garges-les-Gonesses,Youcef, un homme de 76 ans, se fait squatter sa maison par des SDF [VIDEO] depuis maintenant 2 mois. À peine croyable : ces derniers seraient ici en toute légalité grâce à un simple ticket de livraison de pizzas, qui attestait de leur présence dans le logement depuis plus de 48H. Au nombre initial de 16 personnes, ils auraient au final été plus de 40 roms à occuper les lieux. Toutes les serrures changées, Youcef n'ose même plus rentrer dans sa propre maison sans sonner, par peur de subir des violences. Malgré les nombreuses tentatives auprès de la police et des huissiers de justice, personne n'intervient au niveau de la loi.

C'est avec beaucoup d'émotion qu'il explique sa situation aux journalistes.

Les médias révoltés

Postée grâce au journal, la vidéo a vite fait le tour des médias, notamment sur Twitter, où elle a été partagée en masse et vue plus de 200 000 fois. Beaucoup sont choqués, comme en témoignent de nombreux tweets, accusant la police nationale d'être totalement absente. Certains incitent même à se mobiliser pour le pauvre homme, peu importe s'il faudra avoir recours à la violence.

Un élan de solidarité de la part d'un groupe de jeunes

Seulement trois jours après que l'annonce ait été publiée, Youcef reçoit un appel inattendu l'informant qu'un groupe de #jeunes de cité arriverait pour déloger les occupants.

Top vidéos du jour

Un appel visiblement lancé par un jeune homme de Lyon, Bassem Braiki - en vue sur les réseaux sociaux depuis une vidéo ayant buzzé suite aux attentats du 13 novembre - a en effet motivé certains à passer à l'action.

Ces jeunes expliquent qu'ils sont arrivés sur place et ont vite été rejoints par d'autres. Ils ont d'abord essayé de parler calmement avec les envahisseurs afin de trouver un accord et de les faire partir. Ne voulant rien entendre ils ont dû hausser la voix et les menacer, mais n'ont heureusement pas eu besoin de recourir à la violence pour les faire fuir. Ils ont, pour finir, aidé Youcef à changer toutes ses serrures. Une intervention, certes illégale, mais qui s'est avérée très efficace là où les forces de l'ordres n'ont pas agi. Suite à cela, les migrants auraient été se plaindre auprès des forces de l'ordre, tentant de récupérer "leur maison", une ironie de plus, en vain.

Youcef est soulagé et n'hésite pas à faire part de sa gratitude envers ses "sauveurs" en les remerciant en vidéos lors de diverses interviews. Tout est bien qui finit bien, mais une réelle question se pose : que fait l'Etat ?

#migrants #délogent