Le gouvernement français prépare actuellement une #Loi qui encadre les promotions dans les grandes surfaces. Cette nouvelle législation sur les prix, qui devrait être votée en milieu mi-2018, concerne le seuil de revente à perte. En effet, elle prévoit de mieux répartir la valeur entre industriels, agriculteurs et distributeurs avec un relèvement de 10% du seuil de revente à perte. En novembre dernier, les acteurs concernés ont signé une charte de bonne conduite, mais tous ne jouent pas le jeu... Un comportement qui a agacé #Emmanuel Macron qui n'a pas hésité à menacer de divulguer les noms des enseignes qui ne respectent pas les bonnes pratiques.

Intermarché épinglé pour ses "super promotions"

En attendant que cette loi soit votée, Intermarché profite de cette période de transition pour continuer à proposer des promotions fortes intéressantes [VIDEO] à ses clients.

Suite au NutellaGate qui a provoqué des émeutes dans ses magasins et ridiculisé les français [VIDEO], le patron de l'enseigne a pris la sage décision de stopper les "super-promotions" à -70%, comme lui a conseillé Bruno Le Maire. En effet, pour le ministre de l'Économie, ces pratiques commerciales ne sont pas saines : "Nous n'avons pas a avoir des scènes comme celle-là en France ! Le directeur d'Intermarché a signé un accord comme les autres distributeurs. Je l'ai convoqué et il m'a promis de mettre bon ordre tout cela." #Intermarché