Toujours aucune trace de la petite Maëlys [VIDEO] disparue à Pont de Beauvoisin. La fillette de 9 ans s'est volatilisée lors d'un mariage aux alentours de 3h00 du matin. Depuis maintenant plusieurs semaines, un principal suspect a été mis en examen. Il s'agit de nordahl Lelandais. Tous les éléments semblaient réunit pour pouvoir affirmer qu'il était bel et bien le coupable. Mais cette culpabilité ne repose que sur certains éléments bien précis. Voilà que deux témoignages viennent bouleverser l'enquête. Il s'agit d'un couple de convives qui était lui aussi présent sur les lieux de la Disparition.

Les paroles d'un couple viennent ébranler l'enquête

Le couple en question est directement en lien avec la famille de Maëlys. En effet, le mari est le cousin de la mère de la fillette.

Le problème qui vient se poser pour les enquêteurs est lié à leur témoignage et la culpabilité de Nordahl repose sur un fait temporel important. L'élément selon lequel Maëlys aurait disparue entre 2h46 et 3h25. Cette période correspondant avec celle durant laquelle le téléphone de Nordahl est mis en mode avion. Le procureur de la république de Grenoble avait d'ailleurs expliqué avec une grande précision tous les détails de la disparition de Maëlys lors d'une séance publique le 30 novembre dernier. Cet élément primordial de l'enquête a été remis en cause par le couple qui annonce avoir vu la fillette durant cette période.

La défense de Nordhal reposait sur cet élément

Face à tous les éléments qui accablent l'ex-militaire l'heure à laquelle la fillette aurait disparue était le principal argument de défense.

Le suspect malgré des semaines de détention et un refus de remise en liberté continue de clamer son innocence. La disparition de Maëlys serait en effet survenu plus tard que ce qu'a affirmé le procureur de la république de Grenoble. Mais ce dernier se dit très réservé sur le crédit que l'on peut accorder à une telle information lors d'un événement festif de la sorte où les informations délivrées peuvent s'avérer approximatives. D'ailleurs, l'homme du couple en question a donné des horaires différents selon les auditions. En revanche, sa femme, elle, semble plus catégorique. Elle qui a regardé l'heure de son téléphone à plusieurs reprises met en doute le scénario du procureur. Pour l'heure les investigations continuent et Nordahl reste en détention, suspecté dans d'autres affaires [VIDEO].