L'affaire remonte au 20 mai 2010 lors d'un braquage qui tourne mal à Villiers-sur-Marne dans le Val-de-Marne. Aurélie Fouquet, une jeune policière municipale est alors blessée par balles et meurt sur le coup, laissant derrière elle un petit orphelin. À cette époque, plusieurs noms ont circulé laissant planer diverses hypothèses sur l'identité des quatre braqueurs. Mais un seul nom est réellement sorti du lot ! Redoine Faïd est alors soupçonné comme étant l'instigateur de cette attaque à main armée.

Pour une petite anecdote, Redoine Faïd, né le 10 mai 1972 à Creil dans l'Oise est un criminel déjà connu des forces de police.

Spécialisé dans l'attaque de fourgons blindés, il est l'auteur de plusieurs vols à main armée. Arrêté le 28 juin 2011, Redoine Faïd écope de 25 ans de prison suite à l'histoire de braquage qui a mal tourné et ayant coûté la vie d'une policière municipale. Dans ce dossier, il affirmera jusqu'à la fin ne pas être celui qui a tiré sur la jeune femme. Mais bien évidemment la famille et les amies de la victime, ainsi que de nombreuses personnes ne l'entendront pas de cette oreille.

Il ne cessera de clamer son innocence. D'ailleurs il a publié sur sa page Facebook une longue plaidoirie dans laquelle il raconte également sa version des choses. En 2013, il s'évade de prison mais le fugitif est vite rattrapé par la police le 29 mai 2013.

Il est alors condamné à 10 ans de réclusion en mars 2017.

Une histoire digne des films hollywoodiens

Coups de théâtre! Le braqueur Redoine Faïd réussit une fois de plus à s'échapper de la prison du Réau dans la Seine-et-Marne. Il a cette fois effectué une sortie que certains qualifieraient de "magistrale".

En effet, le dimanche 1er juillet dernier, le criminel serait parvenu à prendre la fuite dans un hélicoptère à l'aide de ses complices. Ce qui est devenu une source de spéculations pendant les quatre derniers mois qui suivent.

Redoine Faïd, aucune piste sérieuse ?

Depuis quatre mois maintenant, la police n'a toujours pas de piste sérieuse.

On en viendrait même à se demander si le fugitif est toujours en France ! Cependant, plusieurs perquisitions ont été effectuées dans l'Oise. Elles ciblaient plus particulièrement certains de ses proches qui vivent à Creil.

Certaines personnes affirment que Compiègne serait touché mais le maire aurait déposé son véto. Une femme affirme avoir vu des hommes armés près du lycée Mireille Grenet. On ne sait pas encore si ces perquisitions auront porté leurs fruits mais ce qui est sûr c'est que l'homme est déclaré "ennemi public numéro un" et est présenté comme "un fugitif dangereux."

Ne manquez pas notre page Facebook!