Célébrée dans le monde entier, la journée internationale des droits des Femmes a provoqué des manifestations cette année encore. La journée de la femme fait polémique cette année, et certaines femmes revendiquent sa suppression pour une inégalité homme-femme complète. Retour sur cette journée et son histoire riche.

L’idée d’une journée consacrée à la femme

C’est Clara Zetkin, une activiste socialiste allemande, qui a proposé, en 1910 à Copenhague, de consacrer une journée à la femme au cours d'une conférence de cents femmes travailleuses de 17 nationalités différentes. Zetkin voulait internationaliser l'idée des socialistes américaines qui avaient organisé un an plus tôt une action qu’elles comptaient répéter chaque année.

La proposition fut acceptée à l'unanimité.

L’année suivante, un million de femmes ont défilé le 19 mars dans les rues au Danemark, en Autriche, Suisse et en Allemagne.

La journée internationale des travailleuses

En 1917, le 8 mars marquera un jour important pour la Russie. À Saint-Pétersbourg, les femmes envahissent les rues du centre-ville et réclament "du pain et la paix". Elles sont vites rejointes par des ouvriers. C'est le début de la révolution soviétique. Lénine décrète le 8 mars la "journée internationale des travailleuses", quatre ans après cette journée historique. Sa remise en question des rôles genrés sera rapidement oubliée avec la monté en pouvoir de Staline.

Le 8 mars est donc une fête à l’honneur des femmes où leur rôle primordial dans la révolution bolchévique était célébré.

Du côté d’Alger

L’influence soviétique a répandu l’institution du 8 mars en tant que journée de la femme après la Seconde Guerre Mondiale dans plusieurs autres pays tels que l'Algérie, Cuba, le Venezuela ou encore le Congo. En Algérie, plusieurs manifestations en faveur des droits des femmes se sont tenues en cette journée.

En 1965, des milliers de femmes manifestaient dans les rues d’Alger le 8 mars. Elles protestaient contre les injustices : les emplois mal payés, le chômage, le manque de formation, et le contrôle des hommes sur elles. En 2019, les femmes se sont mobilisées pour soutenir le mouvement contre le régime Bouteflika le 8 mars.

Une journée internationale

En 1977, les pays du bloc de l’Est demandent à l'ONU d’instaurer le 8 mars en tant que Journée internationale des femmes. La France l’institue en 1982, suivie peu après par les États-Unis.

Le 8 mars représente encore de nos jours une date de lutte pour les causes féministes et sociales. En France par exemple, le rejet de la réforme des retraites était l’un des slogans les plus présents lors des manifestations de cette année.

Suivez la page Femmes
Suivez
Suivez la page Direct Live
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!