Reconnue comme un délit, la violence psychologique au sein du couple se caractérise par des comportements agressifs et des propos cherchant à rabaisser et contrôler la victime. Bien souvent, la personne sous emprise ignore en être victime ou se plonge dans un déni total de la situation. Les mots, les comportements abusifs ainsi que la soif de contrôle peuvent détruire jour après jour. Or, la personne sous emprise, ne se rend pas immédiatement compte de ce qu'elle vit. Comment reconnaître si nous sommes victime de cette violence ?

Du côté de la victime

Elle peut traverser bons nombres de ressentis :

  • Sentiment d'infériorité
  • D'insécurité
  • De dépendance
  • De doute
  • De culpabilité
  • Isolement
  • Honte de soi
  • Anxiété
  • Dépression

Autant d'impacts qui emmènent la victime à penser qu'elle ne peut exprimer ses propres opinions ou ses désirs. Totalement sous l'emprise de son agresseur, la personne commence à s'ignorer elle-même et à refouler ce qu'elle ressent. Forcée de croire que ces paroles ne valent rien, elle risque de tomber peu à peu dans un état dépressif.

Du côté de l'agresseur

  • Vous rabaisse
  • Contrôle tout ( Dépenses, sorties, tenues, entourage, ...)
  • Ignore vos sentiments, vos opinions, vos désirs
  • Se met dans un état d'énervement inexpliqué
  • Vous menace, fait du chantage
  • Change de comportement en présence d'autres personnes
  • Vous manque de respect
  • Vous rejette la faute
  • Vous met une grande pression en ce qui concerne les relations sexuelles
  • Se moque de vous

L'agresseur est un véritable manipulateur.

Muni de différentes facettes, son comportement n'est généralement pas le même en privé qu'en public. C'est pour cette raison qu'il est difficile pour les personnes extérieures de reconnaître une femme ou un homme subissant cette violence au quotidien. Cherchant tout simplement à avoir le contrôle sur sa moitié, il peut user de différents stratagèmes, afin de se faire passer lui même pour la victime.

Sortir de cette relation toxique

Le plus dur étant de se rendre compte de ce que l'on vit et d'accepter de se détacher de cet individu. L'attachement à l'agresseur, la culpabilité, la peur, la banalisation de ces actes; tous ces éléments entravent le jugement de la victime.

Il est pourtant essentiel de se sortir de cette relation toxique. Tout comme la violence physique, ce déchaînement peut avoir un impact extrêmement grave. Il est également important d'avoir recours à une thérapie de votre choix, une fois sorti de cette relation. En effet, les répercutions psychologiques peuvent perdurer dans le temps.

Pour en parler, se faire aider, se sortir de cette relation qui détruit jour après jour, vous pouvez composer le 3919 ou vous tourner vers votre entourage ou votre médecin qui sauront vous guider.

Ne manquez pas notre page Facebook!