Vous avez remarqué ce changement rapide et brutal de températures en France ces derniers jours ? Il semble loin le temps où l'on parlait d'été indien et des dernières fraicheurs. Maintenant, on parle plutôt du mois d'octobre, des premières pluies et des chutes de températures. En cette saison automnale, qui précède l'hiver donc, les tempêtes sont de plus en plus nombreuses. Si dans le passé les tempêtes Xynthia, Klaus ou encore Kyrill avaient fait de gros dégâts, une tempête pourrait faire des ravages dans les prochaines heures. Appelée Alex, elle va frapper dans un premier temps l'Ouest de la France avec des vents violents et ensuite des pluies intenses vont tomber.

Egalement, dans le Sud-Est de la France, un épisode pluvio-orageux sera actif. On fait le point sur la situation et on vous invite à rester chez vous.

La tempête Alex va souffler fort

Avec les mesures annoncées par le gouvernement, la reprise scolaire a été compliquée, dans le Morbihan de nombreuses écoles ont fermé leurs portes et ne vont pas ouvrir avant le début de la semaine prochaine. La dépression qui arrive par l'Ouest va impacter le littoral de la Bretagne aux Pays de la Loire avec une grosse activité du côté du Morbihan. Cette tempête donnera des vents qui souffleront jusqu'à 140 km/h, voire plus, sur le littoral du sud Bretagne, et 100 à 120 km/h dans l'intérieur de terres sur le nord-ouest du pays.

Aux vents violents s'ajouteront des fortes précipitations.

Ce jeudi 1er octobre, plusieurs départements de France ont été placés en vigilance orange, certains sont même en vigilance rouge. Du Sud Ouest au Nord Est, les pluies vont être importantes et dans certaines régions, elles pourraient être violentes.

Selon les informations de météo France, il pourrait pleuvoir l'équivalent de semaines d'eau en une journée dans les Alpes-Maritimes. Egalement, la forte chute des températures devrait entrainer des fortes chutes de neige sur les reliefs montagneux. Ces dernières tomberont dès 1400m dans les Alpes et les Pyrénées.

Une tempête qui arrive tôt dans la saison

Généralement, ces épisodes sont attendus en février - mars. Si ce phénomène n'est pas rare, il arrive tôt dans la saison et les vents violents pourraient comme toujours créer de graves problèmes pour les habitants de ces régions. Des volets cassés aux voitures abimées et arbres déracinés, il se pourrait que les dommages soient importants. Encore une fois, il est important de ne pas s'approcher de la mer quand cette dernière est agitée. Si le spectacle peut être beau, le danger qu'il représente peut avoir de graves conséquences. Nous vous invitons à rester chez vous avec un bon bol chaud et regarder les chaines d'informations qui vont envoyer leurs envoyés spéciaux pendant des heures sous la pluie.

Ne manquez pas notre page Facebook!