Régulièrement Christophe Barbier prend la parole sur Twitter pour parler d'un sujet et mettre en avant un point de la société. L'homme, conseiller éditorial et éditorialiste au journal L'Express, est très suivi sur Twitter et compte pas moins de 500.000 abonnés sur son compte et ses éditos vidéos sont regardés des milliers de fois. Bien évidemment, comme de nombreuses personnes aujourd'hui, il n'a pas pu s'empêcher de parler de la Covid-19 et plus précisément d'une prochaine vaccination à venir. En effet, il n'est pas exclure une vaccination contre le Coronavirus à partir de l'année 2021 suite à l'annonce de deux vaccins candidats par les laboratoires Pfizer et Moderna.

Christophe Barbier réclame des sanctions contre les non vaccinées

Depuis l'apparition de la pandémie en mars dernier, l'Etat et plus particulièrement Emmanuel Macron ont mis en place une série de mesures pour que le virus circule moins rapidement. Il faut dire que la France est un pays durement touché par la pandémie et les chiffres sont alarmants. Les personnes les plus fragiles, c'est à dire ayant une maladie, des antécédents de santé ou âgées sont aujourd'hui les plus exposées.

L'éditorialiste Christophe Barbier tranche dans le vif et va jusqu'à réclamer des mesures punitives contre ceux qui refuseraient le futur vaccin: "Instaurons plutôt une règle : si vous n'êtes pas vacciné, vous ne pouvez plus aller au restaurant, au théâtre, vous ne pouvez plus prendre l'avion.

Vous êtes de vous-même retiré de la vie collective, vous êtes auto-confiné. Il faudra avoir son certificat de vaccination comme un laissez-passer pour être dans la société."

Des propos qui font réagir les internautes

En effet, si aujourd'hui la vaccination contre la Covid-19 pose question, notamment à propos du délai de fabrication des vaccins, leur quantité ou encore leur fiabilité.

Le fait d'imposer une vaccination porte atteinte aux libertés des citoyens. Sur ce point le gouvernement est dans l'oeil du cyclone puisque les Français se sentent privés de ces dernières notamment en ce qui concerne la liberté de circulation (confinement et couvre feu). Sur les réseaux sociaux, les réactions aux propos de Christophe Barbier ont été nombreuses.

On a ainsi pu lire :

  • "Christophe Barbier, fermez-la, ça nous fera le plus grand bien..."
  • "Ça c'est une mauvaise nouvelle ! (la bonne nouvelle c'est que dans le temps on avait un traitement spécial réservé aux porteurs de mauvaises nouvelles .....)"
  • "N'importe quoi. La Liberté, c'est acquis dès la naissance. Relisez la Constitution."
  • "Qui est il pour promouvoir des idées aussi liberticides ??? Est il élu ? Est ce une sommité du monde médical ? Non juste un journaliste médiocre à la botte du pouvoir !!! Il devrait se méfier, l’addition va bientôt arriver !!!"

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!