Si vous souhaitez débuter des travaux chez vous, nous savons tous que le chemin peut parfois être encombré. Entre les délais non respectés ou le manque de qualité de certains professionnels du bâtiment, on s’y perd rapidement. Pour toutes ces raisons, deux toulousains ont créé un site qui permet aux particuliers de donner leur avis sur des artisans de leur région. Mais ce n’est pas tout, ces avis vérifiés peuvent être documentés par des photos ou des vidéos des travaux réalisés. En collectant les avis de ces particuliers en ligne, EldoTravo devient une aubaine pour des professionnels du bâtiment en manque de visibilité et surtout, en quête de digital.

Avec le premier confinement, la plateforme a enregistré une hausse de +50% de demande par rapport à 2019. Dans le cadre du projet BlastingTalks, la parole a été donnée à un entrepreneur de demain, Jean-Bernard MELET, cofondateur d’EldoTravo.

EldoTravo permet aux particuliers de connaître les meilleurs artisans de leur région grâce aux avis d'internautes. De quel(s) constat(s) êtes-vous parti pour lancer ce projet en 2014 ?

Nous avons vraiment lancé l’entreprise en 2016. Le début du projet est né suite à un achat personnel d’un appartement qui nécessitait des travaux. Je cherchais des entreprises pour s’en occuper sur internet. Malheureusement c’était compliqué de trouver avec le bouche-à-oreille ou via les formulaires sur internet. Je me suis alors demandé pourquoi il n'existait pas un TripAdvisor du bâtiment.

Je travaillais avec un leader mondial du logiciel. Je conseillais des grands patrons dans leur développement de stratégies grâce à des solutions innovantes. J’ai tout plaqué pour aider les artisans et les marques de ce secteur pour pouvoir faire de belles rénovations chez les particuliers.

Votre site internet répertorie de plus en plus de professionnels, vous avez réussi à lever une vraie communauté autour de cette solution aujourd’hui dans tous les départements.

Comment cela s’est-il fait ?

La communauté de professionnels a vu le jour au départ dans le département du Tarn puis dans le Midi-Pyrénées et progressivement grâce à un effet boule de neige, nous avons atteint une offre nationale. Nous sommes prêts pour atteindre l’Europe l’année prochaine.

Concrètement pour un particulier et un professionnel, quels sont les avantages de se rendre sur ce site de notation ?

Pour un particulier, l’avantage de choisir un professionnel sur EldoTravo est qu’il y a une note donnée pour cette entreprise qui a été évaluée au préalable. Il va donc choisir le professionnel selon une note. Sur le même principe qu’Airbnb ou Blablacar, les professionnels savent qu’ils sont notés et vont donc proposer de bons services car l’avenir de leur entreprise en dépend. L’autre côté intéressant permet de se projeter pour ses travaux grâce aux photos, aux vidéos et aux avis.

Pour les professionnels, ils gagnent en visibilité et aussi, une certaine reconnaissance grâce aux avis déposés par les clients. C’est un aspect RH important, car les salariés sont beaucoup plus attentifs à la satisfaction clients. Cela permet aussi de recruter car les talents préfèrent aller dans une entreprise avec une belle image de marque digitale.

Également, le site donne des indications aux banques car avoir une entreprise qui a 200 témoignages clients donne des éléments rassurants pour un établissement bancaire.

Actuellement, vous comptez 1500 partenaires. Quels sont les profils de vos clients ?

Aujourd’hui nous avons passé la barre des 2000 partenaires aux quatre coins de l’hexagone. Sur la typologie des entreprises, ce sont des sociétés qui concernent tous les métiers de l’amélioration de l’habitat. Il y a également des entreprises de construction, d’extension, d’électricité, de cuisine et d’aménagement extérieur. Toutes les corporations et tous les métiers du bâtiment sont représentés.

En termes d’entreprises, nous avons des petites structures de 2-3 personnes mais aussi des sociétés avec une dizaine d’employés.

Selon la Fédération du bâtiment, le secteur aurait chuté de 18% en 2020, une perte de 120.000 emplois, comment avez-vous surmonté la crise ?

Dès le début nous avons eu un déclic. Chez EldoTravo nous mettons en avant la solidarité, nous avons donc directement pensé : Comment faire pour aider un particulier ou un professionnel ?

À l’aide de webinars, nous avons mis en place des programmes de formation pour aider les entreprises à améliorer leur visibilité digitale sur internet. Egalement, nos solutions sont passées en libre accès pour venir en aide à ces artisans.

Face à ce reconfinement, Emmanuel Macron a annoncé une aide pour épauler les artisans qui souhaitent réaliser des démarches de numérisation. Savez-vous si les artisans du BTP y sont éligible ?

Tout à fait, nous nous sommes inscrits pour faire partie de cet appel à projets. Effectivement, nous sommes Activateur France Num pour cette campagne de communication qui vise à accélérer la transformation numérique des TPE PME. Selon les régions, un chèque numérique est à disposition. Ainsi, les entreprises intéressées peuvent nous contacter. Je salue cette initiative du gouvernement notamment pour les petites entreprises.

Comment vous êtes-vous mobilisés pour aider les artisans en ce temps de crise ?

Pour les artisans, nous leur avons donné accès à notre plateforme. Avec une version payante, les entreprises peuvent relancer leur client pour obtenir des avis.

En ce qui concerne les professionnels, nous avons également offert un essai gratuit leur permettant de récolter une vingtaine d’avis clients pour les aider à passer la frontière du digital.

Nous leur avons également donné des conseils avec des audits personnalisés pour les aider à être mieux référencés sur Google.

Vous avez mis en place un écosystème innovant très axé sur le digital. Aujourd’hui certains entrepreneurs remarquent que la crise du COVID-19 a été un accélérateur pour le digital, vous confirmez ?

En restant enfermés chez nous 24h/24, 7j/7. Ainsi, de nombreuses personnes se sont rendu compte qu’il fallait aménager son domicile pour pouvoir travailler de chez soi ou simplement améliorer son habitat ou son jardin. Pour effectuer des recherches afin d’entamer des travaux, il fallait se rendre sur internet. On a noté une accélération de la prise de maturité pour se tourner vers le digital du fait de l’impossibilité de sortir ou d’échanger en bouche-à-oreille.

Quelles sont vos perspectives pour cette nouvelle année 2021 ?

Nous allons continuer à nous développer en espérant poursuivre notre habitude. D'ordinaire, nous doublons notre chiffre d’affaires chaque année. Par ailleurs, nous avons aussi lancé un déploiement dans certains pays limitrophes à la France. Nous espérons aussi un meilleur quotidien pour les artisans, les marques, et les particuliers. Nous allons valoriser les savoir-faire qui permettent de construire les belles histoires de l’amélioration de l’habitat.

Suivez la page BlastingTalks
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!