La crise sanitaire sans précédent secoue le monde entier. Elle touche autant les particuliers que les professionnels qui ne cessent de lever la voix face aux décisions prises par le gouvernement, surtout à l’approche des fêtes de fin d’année. Après les commerçants et les librairies, c’est au tour des artistes qui essaient de se faire entendre. Représentant de ses confrères, Patrick Fiori s’est exprimé à sa manière, après une mesure récemment prise par les autorités.

Artistes : durement touchés par la crise sanitaire

Chaque secteur d’activité est durement affecté par la crise sanitaire du Coronavirus.

Depuis le premier confinement jusqu’à maintenant, des mesures sans précédent conduisent tout un chacun a la protestation. Si pendant la première vague, particuliers et professionnels se montraient plus coopératifs, il semble que le gouvernement ne puisse plus compter sur ces derniers cette fois-ci. Des commerçants aux artistes, tout le monde conteste les décisions des autorités qui les interdisent d’exercer normalement leurs activités.

Le monde de la culture commence également à lever la voix. Lors du premier confinement, la production sur scène des artistes n’était plus possible. C’est encore le cas pendant ce deuxième confinement. Depuis ces plusieurs mois d’inactivité, ils n’ont donc plus une véritable source de revenus parce que la plupart d’entre eux gagnent leur vie grâce à la musique, à l’instar de Patrick Fiori.

Mais à cette deuxième période de confinement, le gouvernement ne fait que remuer le couteau dans la plaie.

Pour rappel, le gouvernement a exigé les fermetures des librairies qui ont fait le buzz partout. Pour éviter que ces derniers protestent, il a également interdit l’ouverture du rayon culture dans les grandes surfaces.

Du coup, aucun album des artistes ne peut être vendu dans les seuls commerces autorisés à ouvrir en France. Cette situation n’a pas plu aux artistes qui demandent les autorités d’annuler cette décision. À part les nombreux critiques émis par les autres artistes, le coach de The Voice Kids a également manifesté son mécontentement, lors d’une interview pour Pure Charts.

Patrick Fiori : un coup de gueule à l’encontre du gouvernement

Patrick Fiori considère cette situation comme "inacceptable". Il a avoué: "Je suis allé faire mes courses comme tout le monde avec ma dérogation dans les magasins. Je vous jure, quand j'ai vu les disques et les livres bâchés, ça m'a retourné la tête... C'est une vision inacceptable. On est tous dans la merde !" Il a continué au micro de Pure Charts en disant: "J'ai envie de chanter pour les gens mais aussi de penser aux intermittents du spectacle. J'essaie de trouver des solutions quand on se dit 'c'est pas possible' (...) Bien sûr la situation est compliquée pour les chanteurs, mais pour les gens qui font ce métier-là dans l'ombre, pour ceux qui nous mettent en lumière, c'est une horreur."

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!