C’est une situation tout à fait exceptionnelle que traversent les Français actuellement. En mars dernier, quand le pays a été confiné, la population ne pensait pas qu’elle allait revivre ce confinement de sitôt. Quelques mois plus tard, les Français sont à nouveau soumis aux règles du confinement pendant au minimum tout le mois de novembre et qui, selon des informations, devrait durer en réalité plusieurs mois comme nous vous l’indiquions dans un récent article. En plus d’impacter notre économie, le confinement fait peur aux Français car il peut détruire rapidement la santé physique, psychologique et mentale de personnes fragiles.

Oui mais voilà, selon les rumeurs et les spécialistes, tout laisse à penser que les Français vont droit vers une troisième vague de l’épidémie de Coronavirus. Une épidémie qu’on connaît comme dévastatrice et qui devrait par conséquent amener à un troisième confinement, qui pourrait être plus long que les deux premiers.

La deuxième vague ne sera pas la dernière

Emmanuel Macron avait annoncé il y a plusieurs jours le confinement pendant un mois mais en réalité, les Français savent que le confinement va durer encore plus longtemps. Selon les médecins qui ont donné corps et âme pour sauver le plus de patients atteint du coronavirus, les Français sortiront du confinement à la fin de la deuxième vague: « en fin d’année où début d’année 2021», déclare le Conseil scientifique.

Tous les indicateurs sont au rouge concernant la fin du coronavirus.

Une troisième vague se préparerait donc. Mais les spécialistes ne savent pas pour l’instant quelle pourra être son ampleur. Les témoignages se rejoignent en revanche sur le fait qu’elle sera longue et difficile. Le Conseil scientifique a prédit : « plusieurs vagues successives durant la fin de l’hiver » ou encore « de nombreux mois avec une situation extrêmement difficile.

»

Des mesures insuffisantes pour éviter une troisième vague

Si les médecins redoutent une troisième vague, c’est parce que les Français semblent n’en avoir que faire du deuxième confinement. Si on continue à voir encore des gens mal porter leur masque, se regrouper à plusieurs afin de faire la fête ou tout simplement ne pas respecter les règles de distanciation sociale et les gestes barrières, Olivier Véran affirme dans le JDD que cette année, « Noël ne sera pas une fête normale.

»

Enfin, plusieurs stratégies ont été envisagées afin d’éviter une troisième vague mais toutes reposent sur le comportement des Français. Plus vite les Français adopteront les gestes barrières et plus vite ils sortiront du confinement.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!