Il y a quelques jours encore, une grande partie de la France était frappée par de fortes chutes de neige. Ainsi on a pu voir dans la région strasbourgeoise ou encore du côté de Lyon plusieurs dizaines de centimètres tomber générant de graves problèmes sur les réseaux électriques et routiers. Si cela arrive un peu tôt dans la saison, il se pourrait bien que ces phénomènes se multiplient encore et encore durant l'hiver. En effet, un rare phénomène climatique s'est produit près de l'Arctique et les conséquences pourraient être importantes.

Un réchauffement soudain qui provoque un froid glacial

Il va bien falloir sortir et garder ses gants, manteaux et bonnets à côté de soi pendant de nombreuses semaines.

Si un premier épisode neigeux a frappé la France le 16 janvier dernier, il pourrait bien être le premier d'une longue série. Connaissez-vous l'effet papillon ? En effet, il s'agit d'un événement qui se passe à un endroit donné ayant des répercussions un peu partout. Ces derniers jours, les spécialistes ont les yeux rivés vers l'Arctique. Dans cette région très froide, notre vortex polaire qui est un courant d’air froid qui circule au-dessus du pôle Nord, s'est réchauffé et a connu une hausse fulgurante des températures.

Suite à ce réchauffement le vortex polaire se déchire au lieu de rester à sa position habituelle au dessus du pôle Nord. Ainsi, des vagues d’air très froides peuvent rejoindre nos latitudes, surtout sur la Sibérie et l'Europe du Nord, comme le précise France Info.

De part sa situation géographique, le vortex pourrait rester bloqué au-dessus de nos têtes et la neige pourrait tomber en abondance. Une vague de froid devrait frapper la France et rester de longues semaines. Si l'été 2020 a lui été très chaud, l'hiver 2021 devrait être glacial.

Les internautes réagissent massivement

Sur les réseaux sociaux, à l'annonce de cet épisode, les internautes ont donc massivement réagi.

On a ainsi pu lire :

  • "Ce type d'événement peut avoir des répercussions dans les semaines qui suivent dans la troposphère, en favorisant notamment une oscillation arctique ou nord-atlantique négative (AO-/NAO-). Mais il est difficile d'en tirer des conséquences précises à échelle locale (France par ex)"
  • "Le film le Jour d'après ? Avec des vortexs polaires ... punaise je dois descendre dans le Sud et remonter Mardi ... j'ai peur ... Lol"
  • "Ce split se décalerait plus à l'ouest donc ne devrait pas toucher la France...dommage pour les hivernophiles!!"
Ne manquez pas notre page Facebook!