Il est certainement l'un des chefs les plus connus de France. En effet, Philippe Etchebest est une sorte de Gordon Ramsay à la française que l'on a pu voir et revoir dans l'emission 'Cauchemar en cuisine'. Le passionné de gastronomie et de rugby vient en aide aux restaurants de France et n'hésite pas à défendre les restaurateurs en situation difficile. Néanmoins, comme tous les professionnels du milieu, Philippe Etchebest est, lui aussi, dans une situation bien difficile. Après avoir poussé des coups de gueule contre Emmanuel Macron, il avoue rencontrer des problèmes financiers importants.

Des problèmes qui remettent en cause les emplois qu’il tente de maintenir à tout prix dans son restaurant.

Philippe Etchebest est un chef engagé et passionné

Avec les mesures liées au confinement et au couvre-feu, les restaurateurs sont pris à la gorge. Si dans un premier temps une réouverture était espérée, attendue dans le courant du mois de juillet, il n'en fût rien. Les fêtes de fin d'année sont un temps fort pour les professionnels et avoir loupé le coche coûte cher. Si une prise de parole de la part du premier ministre devrait intervenir dans les prochaines heures, la saison d'été et une réouverture courant Mai est fortement désirée.

Dans une récente interview, Philippe Etchebest explique que lui aussi se trouve dans une situation compliquée.

Si d'autres pays d'Europe, comme Israël ou le Royaume-Uni, les terrasses ont pu rouvrir, en France ce n'est toujours pas le cas. Or, comme il le disait déjà il y a quelques mois, si lui est en difficulté, il ne donne pas cher de la peau des plus petits restaurateurs qui ont donc la tête sous l’eau depuis des semaines. Les décisions du gouvernement sont donc attendues avec impatience.

Restaurants : une réouverture le 15 mai ?

Si on parlait un peu plus haut des fêtes de fin d'année comme un moment fort pour les restaurateurs, le mois de mai est, lui aussi, important. En effet, avec les différents ponts et jours fériés, les Français sont plus à même de consommer et donc de relancer une économie en berne. Si les professionnels du milieu espèrent une réouverture autour du 10 mai avec notamment le jeudi de l'Ascension, le ministre de l'Économie a donné une autre date.

Malgré les demandes du Président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a refroidi les ardeurs des restaurateurs. En effet, selon les dernières informations qui circulent, une réouverture des bars, cafés et restaurants, à minima pour les terrasses, ne devrait pas intervenir avant le 15 mai. L'évolution de la situation sanitaire en France sera donc scrutée avec attention. Pour le moment cette dernière reste précaire, fragile et les restaurateurs pourraient patienter encore davantage...

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!