Le #Mercato du #PSG pourrait bien être clos depuis l'engagement en prêt hier de Kylian Mbappé [VIDEO]. Ce gros coup aura été probablement le dernier d'un été tumultueux qui a vu tous les records tomber un à un. Avec un secteur offensif très renforcé par l'arrivée de l'international français et de la star mondiale Neymar, on en oublierait presque que Paris n'a pas avancé sur le gros chantier du poste de gardien de but (arrivée retardée de Reina [VIDEO]) et n'a pas jugé indispensable de compenser la perte de Blaise Matuidi au milieu. Pourtant, un joueur de l'AS Monaco était pressenti du côté du Parc des Princes depuis de nombreuses semaines. Aujourd'hui, le PSG a préféré mettre fin au feuilleton.

Pas de renfort au milieu pour le PSG

Il était attendu depuis un moment et pourtant...

Le milieu de terrain, Fabinho, champion de France avec Monaco l'an dernier va devoir rester une saison de plus sur le Rocher à défaut de rejoindre la capitale. C'est probablement une grande déception pour le joueur qui avait déjà vu un premier transfert vers Paris avorté la saison passée. Resté à contrecoeur, il avait néanmoins obtenu l'accord verbal de la part des dirigeants monégasques d'un bon de sortie vers le rival pour cet été. Tout cela semblait encore en bonne voie jusqu'à hier et l'annonce de l'arrivée en prêt de son collègue Mbappé. Plusieurs facteurs entrent en compte. Le principal étant la somme demandée par l'ASM (plus de 60 millions d'euros) à un moment où le PSG se sait sous l'étroite surveillance de l'UEFA

Fabinho, le dindon de la farce

Pourtant, le transfert du brésilien était bien plus abordable pour Paris.

Mais malheureusement, le club n'a pas vendu comme il l'espérait. Di Maria et Draxler, pourtant annoncés partants par la presse, ne semblent pas pressés de faire leurs valises. Dans ce cas, impossible pour les propriétaires qataris de se conformer au cadre du fair-play financier. C'est pour cette même raison que les dirigeants se sont entendus sur un prêt de Mbappé plutôt qu'un transfert sec. Enfin, Monaco a été dépouillé cet été et malgré les convaincantes victoires du début de saison, le club s'inquiète enfin de l'hémorragie de départs qui l'atteint. Alors que Thomas Lemar fait l'objet d'une proposition de 80 millions d'euros de la part d'Arsenal, les monégasques plus riches que jamais, sortent le chéquier dans les arrêts de jeu. Jovetic arrive et, sauf offre exceptionnelle, Monaco ne vendra plus. Reste désormais à observer les prochaines performances d'un Fabinho probablement très déçu d'avoir été le dindon de la farce pour la deuxième année consécutive. Le brésilien a voulu faire les choses avec la manière sans jamais partir au bras de fer. Une attitude honorable qui lui a malheureusement joué un bien mauvais tour. #Mbappé