Le PSG est dans l'oeil du cyclone. Auteurs d'une prestation convaincante ce weekend face à Guingamp (0-3), les hommes d'Unai Emery peuvent se réjouir de la forme de leur recrue phare, le brésilien Neymar. Buteur pour sa première, le joueur le plus cher de l'histoire pourrait aider Paris à ramener des trophées dans la capitale mais aussi un sacré lot d'ennuis. L'UEFA planche actuellement sur un volet de sanction à l'encontre du vice-champion de France dans le cadre du non-respect du fair-play financier. Paris pourrait bien se retrouver encadré dès la saison prochaine.

Le PSG sera sanctionné par le gendarme financier

Le transfert de Neymar [VIDEO] a déjà fait couler beaucoup d'encre depuis son officialisation la semaine dernière.

Plusieurs clubs ont tenu à dénoncer "la folie" de l'opération comme le Bayern Munich soutenant indirectement l'action d'un FC Barcelone mauvais joueur. Dépités d'avoir perdu le troisième larron de leur MSN, les blaugranas ont tout fait pour retarder le transfert du brésilien. Ils ont également étudié les différentes manières de faire intervenir l'UEFA pour sanctionner le Paris Saint-Germain. Si l'on en croit les déclarations du journal britannique le Times de ce matin, ils pourraient bien obtenir gain de cause. En effet, l'UEFA va sévir. Le fair-play financier est sensé contrôler les pertes financières des clubs européens et d'assurer ainsi un certain équilibre dans les comptes de ces derniers. Pour l'instance, le verdict est sans appel, Paris mérite une punition, sévère à priori.

Exclusion en Champions League et interdiction de recruter

Le club, propriété du fonds d'investissement qatari QSI devrait connaître les premiers véritables freins dans sa construction vers les sommets.

L'UEFA devrait prochainement annoncer un volet de mesure très dures contre le club. Dans le pire des cas, le PSG pourrait tout simplement se retrouver exclu de la Champions League. Une catastrophe en terme de rentrées comptables mais surtout en terme d'image. La compétition européenne est le véritable moteur du Mercato. Comment attirer et conserver les plus grands si les seuls rendez-vous sportifs concernent la Ligue 1 ? Une autre possibilité, plus vraisemblable, pourrait être une interdiction de recrutement. Pareille sanction s'est déjà vue infligée à de grands noms de la scène européenne, en Espagne principalement (FC Barcelone, Atletico Madrid). Avec un effectif déjà conséquent, Paris pourrait se remettre d'une telle mesure mais n'aurait pas le droit à l'erreur dans sa gestion du calendrier.Alors que l'annonce d'une offre de transfert avoisinant les 150 millions d'euros pour Kylian Mbappé [VIDEO] serait dans les tuyaux, Nasser va peut-être devoir réviser sa copie et surtout penser à vendre.

L'équilibre financier est une utopie pour cette saison mais l'urgence d'équilibrer la balance pourrait bien forcer le départ de quelques cadres parisiens moins indispensables aux yeux de la direction. Matuidi, Di Maria, Lucas ou encore Aurier devraient donc être amenés à faire leur valise.