Le #Barça vient enfin de signer un nom après plusieurs semaines d'attente. Dépouillé de l'un des joyeux par le PSG en la personne de Neymar, le club se renforce avec un joueur de choix : Paulinho. Le brésilien était attendu et son transfert aura finalement abouti. La visite médicale devrait être effectuée ce jeudi avec un signature de contrat dans la foulée. Le transfert avoisinerait les 40 millions d'euros, une somme modeste compte tenu du chèque récemment reçu par les catalans. La présentation de la nouvelle recrue sera effectuée après son arrivée dans l'après-midi.

Paulinho, de la Chine vers le FC Barcelone

La trajectoire du joueur est néanmoins peu commune.

Il a obtenu une reconnaissance internationale lors de son passage en Angleterre du côté de feu White Hart Lane pour le compte de Tottenham. Âgé de 29 ans, Paulinho avait été l'un des premiers joueurs à tenter sa chance du côté de la Chine dont le championnat était annoncé comme le nouvel eldorado. En perte de vitesse après les récentes déclarations du gouvernement Xi Jinping qui estimait que les sommes astronomiques dépensées par les clubs allaient devoir être encadrées, le brésilien est donc l'un des tous premiers à faire le chemin inverse et revenir sous les feu des projecteurs européens. Désormais soucieux d'être plus attentif autour des clauses libératoires, le FC #Barcelone a d'ores et déjà annoncé que celle de son nouveau pari serait de 120 millions d'euros.

Le Barça attend toujours son grand attaquant

Cependant cette arrivée bien que qualitative ne saurait combler complètement des supporters toujours sous le choc de la perte de Neymar.

En difficulté dans ce #Mercato les blaugrana essaient toujours de passer à la vitesse supérieur. Si Paulinho tentera de se faire une place dans l'effectif, sa présence ne remplacera pas celle du grand attaquant espéré. Mais plus simple à dire qu'à faire ! En effet, les dossiers Philippe Coutinho (Liverpool FC) et Ousmane Dembélé [VIDEO] (Borussia Dortmund) n'avancent pas vraiment. Si les deux joueurs cités sont partis au clash avec leurs dirigeants, c'est probablement la signature du jeune espoir français qui serait la plus simple à obtenir. Coutinho est notamment bloqué par son coach Jürgen Klopp qui est formel sur ce point. Battus hier lors du premier classico de la saison par le Real Madrid (1-3), les hommes d'Ernesto Valverde vont devoir se renforcer au risque de passer une année noire sur la scène nationale, comme européenne.