2

Après cinq années d'absence, la F1 est de retour en clair sur TF1, comme a pu l'annoncer la chaîne le mercredi 13 septembre 2017 dans un communiqué de presse. On peut comprendre que le coût d'un abonnement à Canal+, l'actuel diffuseur de la Formule 1, puisse être un obstacle pour certains amoureux du plus célèbre des sports mécaniques. Du coup, l'annonce faite par le groupe TF1 du retour de la F1 sur son antenne dès 2018 et pour les trois prochaines saisons peut sonner comme un soulagement. Mais le principal groupe audiovisuel privé français ne diffusera "que" quatre Grands Prix chaque saison. C'est peu et beaucoup à la fois, quand certains ont dû faire abstinence pendant cinq ans, ou se rabattre sur des sites de streaming bourrés d'arnaques et de logiciels malveillants.

Les fans sont ravis mais...

Cocorico, le Grand Prix de France sera diffusé en clair

TF1 fait plutôt bien les choses, puisque le Grand Prix de France (prévu le 24 juin 2018), de retour dix ans après avoir été rayé du calendrier, sera diffusé en direct et en clair. Ce dernier se disputera sur le Circuit du Castellet (ou Paul-Ricard, mais ce nom n'est tellement pas adapté à de la conduite à grande vitesse), dans le Var, près de Marseille. Le spectaculaire Grand Prix de Monaco (le 27 mai 2018) sera aussi proposé aux téléspectateurs, les noms des deux autres épreuves n'ayant pas encore été communiqués par TF1.

Ajoutez à cela l'attrait pour les pilotes français du paddock, Esteban Ocon et Romain Grosjean, sans oublier l'écurie Renault, engagée comme constructeur. De quoi attirer les téléspectateurs et les cibles principales de la chaîne, attachées au terroir et au "Made in Frence".

Le sport, de retour en force sur TF1 ?

Cet accord de diffusion en clair conclu entre l'entreprise française et Formula 1, sous contrôle américain, enchante le PDG de TF1, Gilles Pélisson : "Cet accord célèbre le retour de la Formule 1 en clair sur l’antenne de TF1, partenaire historique de la discipline." Il ravit tout aussi naturellement le directeur des droits médiatiques de la F1, Ian Holmes : "Je me réjouis du retour de la Formule 1 sur TF1, qui [...] contribuera largement à renforcer la place de ce sport sur le marché." Et la transition est toute faite !

Canal+ a obtenu il y a quelques mois les droits TV de diffusion pour les saisons 2018, 2019, 2020. Sur l'agenda (vous avez le vôtre sous les yeux, rassurez-nous ?), cela correspond parfaitement à l'accord conclu entre TF1 et la F1.

On peut alors se demander si TF1 ne va pas se servir de ces trois prochaines saisons pour "tester" la popularité renaissante -ou pas- des grondants moteurs. Pour viser peut-être, à terme, un plein réengagement ? A moins que SFR ne pose ses valises pleines de billets sur la table, comme elle a su le faire pour une certaine Ligue des champions. Nous en reparlerons.

En attendant, TF1 confirme son désir de renouer avec le sport. Dimanche 10 septembre 2017 à 20h35, la chaîne avait lancé une toute nouvelle pastille dominicale présentée par Grégoire Margotton, "Rendez-vous Sport", censée faire le tour de l'actualité sportive du week-end en 2 minutes.

Alors actes concrets ou écrans de fumée ? Comme souvent, l'avenir nous le dira.