Le feuilleton Olivier Giroud risque d'animer ce Mercato hivernal. Placé sur le banc d'Arsenal par son entraîneur Arsène Wenger, l'attaquant des Bleus est dans une situation plutôt compliquée depuis le début de la saison dernière. Le replacement d'Alexis Sanchez dans l'axe, le retour de blessure de Danny Welbeck et surtout l'arrivée d'Alexandre Lacazette pour près de 60 millions d'euros en ont fait un élément indiscutable... en provenance du banc. Et même s'il a disputé 29 matches en Premier League pour 12 réalisations, Olivier Giroud a l'ambition de retrouver une place de titulaire dès cet hiver. Mais pour cela, un départ semble de plus en plus nécessaire vu la concurrence et il se trouve qu'un club serait très intéressé par sa venue.

Une somme délirante proposée ?

En discussions avec l'Olympique de Marseille cet été [VIDEO], l'ancien de Montpellier n'a pas voulu reprendre la direction de la Ligue 1 et ça ne devrait pas changer au mois de janvier. En revanche, un club anglais, déjà sur les rangs pour l'accueillir cet été, va semble t-il faire une nouvelle offre afin de s'attacher les services de l'international français. Il s'agit du nouveau club de Wayne Rooney, Everton. Les Toffies, qui ont vu partir leur attaquant star Romelu Lukaku à Manchester United pour plus de 80 millions d'euros, seraient prêts à proposer un deal aux Gunners pour un montant de 45 millions d'euros ! Et même si le marché des transferts s'est enflammé cet été, cette somme parait néanmoins étonnante et surtout élevée compte tenu de l'âge du joueur et de son rôle à Arsenal (31 ans).

Une place en Bleu menacée ?

Sportivement en revanche, Olivier Giroud aurait de quoi être satisfait de déménager du côté de la Mersey. Même si le retour de Wayne Rooney a fait les gros titres, il n'est pas un véritable attaquant de pointe et Everton n'a pas recruté dans ce secteur depuis le départ de Lukaku. Giroud serait donc quasiment sans concurrence tout en évoluant dans le championnat anglais, chose essentielle à ses yeux [VIDEO]. À quelques mois maintenant de la Coupe du Monde 2018 en Russie, le champion de France 2012 doit assurer ses arrières vu l'avènement de Kylian Mbappe. Même si ses statistiques en Bleu parlent pour lui (27 buts en 66 sélections, 7 buts en 9 matches l'an passé), il pourrait doucement perdre son place de titulaire à la pointe de l'attaque tricolore au profit du néo-parisien. Nul doute que Didier Deschamps saura certainement trouver les mots justes lors du prochain rassemblement pour le conseiller au mieux.