5

"El Matador", comme on le surnomme affectueusement dans la capitale française, vient très certainement de vivre les jours plus difficiles de sa carrière depuis qu'il évolue sous les couleurs du Paris Saint-Germain. En effet, entraîné contre son gré dans les polémiques les plus douteuses [VIDEO] au sujet de son altercation avec la star brésilienne Neymar Jr, Edinson cavani a pour la première fois créé le buzz dans la presse et sur les réseaux sociaux. Et pourtant, l'attaquant parisien n'est pas du genre à faire autant parler de lui, sauf quand il y a "but" bien entendu.

Bien sûr, avec les excuses de Neymar [VIDEO] et le soutien de son entourage, l'Uruguayen a tôt fait de tourner la page d'un épisode qui l'aura forcément marqué.

Dès lors ce problème évacué, c'est sur la base de son expérience d'ancien pensionnaire du Championnat italien que Cavani a été interrogé par Foot Mercato pour apprécier l'actuelle évolution du Championnat de France. Il est clair qu'avec les nombreux changements qu'a connus la Ligue 1 ses dernières années, celui qui a été témoin de l'arrivée de plusieurs perles du ballon rond dans l'Hexagone, comme Ibrahimovic ou Neymar, aurait un avis intéressant à partager.

Un Championnat en pleine progression

Pour Cavani, le Championnat de France est en pleine croissance. Et cette croissance, le natif de Salto l'attribue tout d'abord à la dynamique engagée par certains clubs de recruter des joueurs de classe mondiale. D'ailleurs, s'il estime que le mercato estival du club de la capitale s'est montré particulièrement bénéfique à cette avancée, d'autres clubs comme l'Olympique Lyonnais, l'Olympique de Marseille et même l'OGC Nice oeuvrent également à tirer le football français vers le haut.

Bien sûr, ce redressement de la barre du Championnat de France qui a pourtant connu ses heures glorieuses en Europe autrefois, Edinson Cavani pense qu'il est désormais perceptible dans les résultats qu'affichent les clubs français dans les compétitions européennes. L'arrivée jusqu'aux derniers carrés de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa pour Monaco et Lyon est un signe clair de la hausse du niveau de jeu selon le buteur uruguayen.

Ceci n'est d'ailleurs pas sans rappeler la douloureuse élimination en huitième de finale qu'a connue le club francilien face à un FC Barcelone pourtant à leur portée. Une revanche à prendre donc pour cette nouvelle équipe parisienne suréquipée qui ambitionne de monter sur le toit de l'Europe.