Moins d'une semaine avant le choc face au Bayern Munich, le nouveau directeur sportif du Paris-Saint-Germain Antero Henrique a pris la décision d'annuler tous les entretiens individuels des Parisiens programmés dans les prochains jours avec différents médias. Après l'altercation entre Neymar et Edinson Cavani [VIDEO] dimanche dernier au Parc des Princes lors du match face à l'Olympique Lyonnais, pour des enfantillages, des blessures d'ego ou des histoires de primes de meilleur buteur, la direction parisienne a pris la décision drastique de ne plus risquer ce genre de débordement en annulant purement et simplement toutes les rencontres prévues avec la presse.

Pourtant, Nasser El Khelaïfi a déclaré qu'il ne s'était rien passé, et que la presse était seule responsable de l'ampleur qu'avait pris l'affaire qu'on appelle désormais le "Penaltygate". Les téléspectateurs ont toutefois vu de leurs propres yeux la star brésilienne #Neymar se chamailler ouvertement avec le goleador uruguayen Edinson Cavani, dans un premier temps pour tirer un coup franc à l'entrée de la surface. El Matador avait alors cédé face à l'insistance du prodige et de son compatriote Daniel Alves, mais quand l'arbitre a décerné le point de penalty quelques minutes plus tard, Cavani a refusé de laisser le ballon au brésilien, qui n'a pas eu l'air d'apprécier.

Unai Emery sera donc le seul à pouvoir s'exprimer d'ici la rencontre, une première fois samedi à Montpellier dans le cadre de la septième journée de Ligue 1, puis la veille du match contre le Bayern, où il sera accompagné par un de ses joueurs.

Le Bayern Munich, premier vrai test pour le PSG

La rencontre opposant le Paris-Saint-Germain au Bayern Munich [VIDEO] en #Ligue des champions mercredi risque de se dérouler, elle aussi, dans un contexte relativement tendu. En effet, Giovane Elber, membre de la cellule de recrutement du Bayern, s'est récemment exprimé au sujet du mercato sensationnel du #PSG cet été. Selon ses propos, le club de la capitale serait en train de "tuer le marché des transferts" en raison des montants délirants investis pour s'attacher les services de Neymar et de Kylian Mbappé.

Elber affirme qu'aucun club de Bundesliga ne serait prêt à investir une telle somme sur un joueur. Cela n'empêche pas l'équipe bavaroise d'être pourvu d'un effectif pléthorique et expérimenté, que même la bande à Neymar n'est pas certaine de parvenir à bouger. Le PSG devra profiter de l'absence de Manuel Neuer dans les cages lors de la double confrontation pour venir à bout des Allemands et ainsi s'assurer la première place du groupe.