Selon l'article 213 de la Fédération Française de Football, un club de Ligue 1 ou de Ligue 2 peut, à compter du lendemain de la fin du #Mercato, recruter un joueur dit "joker". L'une des contraintes à respecter est que seuls les joueurs titulaires d'une licence FFF, donc évoluant dans le championnat français, peuvent être recrutés en tant que "joker". S'il n'est donc pas possible d'aller chercher un joueur évoluant dans un club étranger, le point de règlement est limpide lorsqu'il mentionne le fait que deux clubs français peuvent encore effectuer un transfert [VIDEO] en dehors des périodes de mutations. Autrement dit entre septembre et janvier, ou entre janvier et juin.

Tout le monde a le droit a son joker, mais on s'aperçoit finalement que rares sont les clubs à invoquer cette règle pour dénicher une ultime recrue, même si de plus en plus de clubs français qui considèrent que leur effectif ne s'est pas suffisamment étoffé cet été y songent. Il est important de bien différencier ce "joker" du "joker médical", qui n'est autorisé qu'en cas de grave blessure. Cette opportunité de recrutement exceptionnel est toutefois limitée à un joueur par club, il n'en reste pas moins que le mercato en France n'est donc pas encore totalement terminé.

Jean Michaël Seri dans le viseur du PSG

On connaît la frustration des dirigeants du Paris-Saint-Germain de n'avoir pas pu signer de milieu défensif de très haut niveau au cours du mercato estival ; grâce à l'article 13 de la Fédération Française de Football, si demain le PSG [VIDEO] décide de mettre le paquet pour Fabinho par exemple, et que les négociations avec l'AS Monaco aboutissent, plus rien de les empêchera de faire monter le brésilien à la capitale.

Ainsi, des bruits de couloirs murmurent que la direction du #PSG aurait encore le milieu de terrain ivoirien de l'OGC Nice Jean Michaël Seri dans le collimateur, et pourrait peut-être faire valoir ce point pour l'arracher au club azuréen. En revanche, un "joker" quel qu'il soit n'aurait pas l'autorisation de participer aux phases de poule de Champions League, la liste des joueurs inscrits pour cette première phase ayant déjà été envoyée à l'UEFA. Aussi, l'OGC Nice pourrait bien profiter de ce point de règlement pour tenter de s'attacher les services de l'attaquant girondin Gaëtan Laborde à titre de "joker". Si Bordeaux accepte de céder son joueur, rien n'empêchera les Aiglons de le recruter. #Mercato PSG