La série d'invincibilité de Montpellier en Top 14 2017/2018 s'arrête là. Invaincu sur les quatre premières journées de championnat, le club héraultais s'est incliné sur un lourd score face à L'Union Bordeaux-Bègles (47-17). il n' ya donc plus aucune équipe d'invaincus dans cette édition du championnat français de rugby. Après avoir fait tomber dès la première journée, le 26 août dernier, le champion de France 2017 Clermont, les Girondins ont donc fait chuté le leader du Top 14 2017/2018.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Et ils l'ont fait avec la manière.

Les Bordelais n'avaient jusque-là battu qu'une seule fois les Montpelliérains devant leur public en 2014, depuis qu'ils sont remontés en 2011.

C'est même un succès bonifié pour les Girondins grâce aux 5 essais qu'ils ont inscrit lors de cette partie. Ils ont été particulièrement efficaces en première période puisque que c'est là qu'ils ont marqué 4 de leurs 5 essais. Le match a été rythmé par de nombreux mouvements offensifs de très belle qualité. Un joueur est à ressortir de ce match, il s'agit de l'ouvreur néo-zélandais des Girondins, Simon Hickey, marqueur de 27 points dont 22 au pied ( quatre pénalité et 5 transformations). L'UBB n'est pas la seule équipe à avoir cartonné lors de cette journée.

Alors que l'UBB fait tomber Montpellier, La Rochelle explose Oyonnax et Pau s'impose à Agen

Les Bordelais sont donc parvenus à s'imposer sur un gros score contre Montpellier mais ce n'est pas la seule équipe à avoir mis plus de 40 points à son adversaire ce samedi.

Top vidéos du jour

Le Stade Rochelais qui effectue un début de saison impressionnant a pulvérisé son adversaire du jour , Oyonnax (57-12). Et pourtant les joueurs de La Rochelle semblait manquer d'inspiration face à leurs homologues d'Oyonnax qui étaient pleins de volonté. Grâce à un essai de Ma'afu, ils répondaient aux Rochelais qui leur en avaient mis un dans le premier quart d'heure. Mais, ensuite, La Rochelle a déroulé et la seconde période fut un véritable calvaire pour Oyonnax qui n'est pas arrivé à lutter contre le pack dominateur des Maritimes pourtant réduits à 14 dans les dix dernière minutes, Jason Eaton le capitaine et troisième-ligne de la Rochelle ayant été exclu.

La Section Paloise s'est également imposée. Sur un plus petit score certes (20-14) mais ce fut un succès à l'extérieur et cela permet aux Palois de remporter une troisième victoire d'affilée et de continuer leur remontée au classement. Pau a réussi à s'imposer tout en laissant reposer certains de ses joueurs cadres (Taylor, Votu, Armitage). Petit bémol en revanche pour les Palois qui ont vu leur ouvreur, Colin Slade, sortir sur blessure (touché à l'épaule) à la 24ème minute de jeu.