Finalement Roger Federer et Rafael Nadal devront attendre l'année prochaine avant de pouvoir se croiser pour la première dans le tournoi de l'#US Open. Le Suisse de 36 ans s'est en effet incliné face à Juan Martin Del Potro en quatre sets (7-5, 3-6, 7-6, 6-4). Roger Federer a d'ailleurs reconnu, à la fin de la partie, que l'Argentin avait été meilleur que lui.

La demi-finale qui aura lieu vendredi verra donc s'affronter Rafael Nadal, tête de série numéro 1, et Juan Martin Del Potro, tête de série numéro 24. Ce dernier tentera donc d'atteindre la finale du tournoi qu'il a déjà remporté en 2009 face à Federer. Si il passe il affrontera soit Pablo Carreno-Busta, soit Kevin Anderson, mais avant toute chose il doit d'abord battre Rafael Nadal.

Ce qui ne sera pas facile, surtout que l'Espagnol tient l'ocassion de renforcer sa place de numéro 1 mondial au classement ATP. Del Potro devra donc jouer face à lui de la même manière qu'il l'a fait face à Federer.

Juan Martin Del Potro a joué de façon libre contre Federer

L'Argentin est très bien rentré dans sa partie et a remporté le premier set (7-5), ce qui a dû le mettre en confiance pour le reste de la partie. Lui qui était malade lors de son quart face à Dominic Thiem et qui s'en était sorti dans la douleur, a avoué dans une interview disponible sur le site de L'Equipe, qu'il était en bien meilleure forme face au Suisse de 36 ans. Au moment d'évoquer son duel face à Rafael Nadal, l'Argentin a affirmé qu'il ne se sentait pas en parfaite condition physique mais qu'il serait prêt à se montrer dangereux contre l'Espagnol, surtout qu'il s'agit d'une demi-finale de son tournoi de Grand Chelem préféré.

Top vidéos du jour

Il n'a donc qu'une seule chance de battre Rafel Nadal, jouer comme il l'a fait face à Federer, de manière libérée comme il le confesse : "Ce (mercredi) soir, j'ai joué l'esprit libre, sans rien à perdre contre Federer. C'était mon meilleur match du tournoi. J'ai fait un match intelligent." Une performance qu'il devra donc reproduire face à l'homme aux dix victoires à Roland-Carros, s'il souhaite avoir une chance de rencontrer un finaliste inédit dans ce tournoi qu'il affectionne tant.

Car dans l'autre demi-finale qui verra s'affronter Kevin Anderson et Pablo Carreno-Busta, aucun des deux joueurs n'a encore atteint le stade de la finale à l'US Open. Une chance pour l'Argentin qui, si il passe, sera favori à la victoire dans ce tournoi qu'il a remporté une première fois en 2009. #rogerfederer #DelPotro