Cette nuit la NBA version 2017/2018 a débuté. La première journée du championnat de basket américain a vu un joueur être gravement blessé. En effet lors de la rencontre qui a vu s'affronter Cleveland et Boston, l'ailier des Celtics Boston, Gordon Hayward a été blessé à la cheville après un contact avec Lebron James. Tout s'est passé à la 6ème minute de jeu. Alors qu'Hayward tentait de reprendre une passe de Kyrie Irving, qui a rejoint Boston à la surprise générale cet été, pour faire un dunk, Lebron James s'interposa pour l'empêcher de marquer. Hayward est alors retombé brutalement sur sa jambe gauche.

Résultat sa cheville a cédé et a pris un angle improbable.

L'ailier de 27 ans est resté de longues minutes par terre à attendre que l'on immobilise sa jambe et qu'on l'emporte sur une civière. Ses coéquipiers sont restés prostrés pendant toute cette période, la blessure les ayant grandement impressionné. Kyrie Irving a même avoué, dans des propos rapportés par le site du Point, que c'était la "pire blessure qu'[il] ai[t] vu dans [sa] carrière". Après le match, Brad Stevens, le coach des Celtics, a annoncé que Gordon Hayward souffrait d'une double fracture avec luxation du tibia et de la cheville. On ne connaît pas encore la durée d'indisponibilité mais cette blessure du joueur de Boston fait passer au second plan, la victoire de Cleveland (102-99) sur son parquet.

La première journée de NBA marquée par cet horrible choc mais aussi par la défaite de Golden State

La défaite de Boston [VIDEO] à Cleveland est tout à fait compréhensible au vu de l'état dans lesquels devaient être les joueurs des Celtics après la blessure de leur coéquipier.

Surtout qu'ils ont aussi dû gérer un grand Lebron James (29 points, 16 rebonds, 9 passes décisives). Et encore les Celtics ont perdu de peu puisque les Cavaliers remporte le match que de trois points. Par contre la défaite de Golden State est un peu moins compréhensible.

En effet les champions en titre de la NBA se sont inclinés à domicile face aux Rockets de Houston. Alors que Stephen Curry et ses coéquipiers comptaient 17 points d'avance, les Rocket sont parvenus à revenir à leur hauteur notamment grâce à James Harden, auteur de 27 points dans cette partie. Tout comme Boston, Golden State s'incline de peu puisqu'il n'y a qu'un point d'écart entre Houston et les Warriors (122-121). Golden a encore 81 matchs de NBA pour faire oublier ce petit faux-pas commis chez eux.