Les joueuses françaises de handball ont réussi à terminer, sur une note positive, leurs deux matches amicaux qu'elles ont joué contre leurs homologues sud-américaines. Les joueuses, emmenées par leur sélectionneur, Olivier Khumbolz, n'ont perdu aucun des deux matches qu'elles ont eu contre les Brésiliennes. Dimanche denier les Bleues, privées de nombreuses joueuses, se sont imposées 23 à 21, à Brest [VIDEO], face à la sélection du Brésil. Ce dimanche-ci, à Tremblay, les Bleues ont échappées de justesse à la défaite, elles étaient encore menées 22 à 18 à quatre minutes de la fin de la partie.

Les Françaises peuvent remercier l'ailière #Manon Houette, impressionnante sur les deux matches face aux Brésiliennes (au totak elle a tenté 17 tirs pour 17 buts), qui a notamment marqué deux des quatre buts qui permettent aux tricolores de revenir à égalité contre les Sud-Américaines.

Olivier Khembloz, l'entraîneur des joueuses françaises, a réagit, au micro de Bein Sports sur ce nul arraché tout juste en fin de partie : "On n'a pas fait un très bon match mais quel plaisir d'égaliser dans ces conditions ! Elles ont eu le mérite d'y croire, de s'arracher et d'être très lucides dans les trois dernières minutes." Le sélectionneur a ainsi pu voir aussi le travail qui lui restait à faire avant le début du Mondial qui se jouera en Allemagne au mois de décembre.

Les Françaises ont sorti deux bon matches face aux Brésiliennes afin de bien se préparer pour le Mondial 2018

Oliver Khembolz a surtout dû se servir de ces deux matches amicaux contre les Brésiliennes pour tester de nouvelles joueuses car parmi les quelques Françaises qui étaient absentes au cours de ces deux derniers matches, certaines ne seront pas non plus présentes au Mondial allemand.

Top vidéos du jour

Allison Pineau, opérée d'une cheville, est d'ors et déjà out tout comme Laura Glauser, qui attend un enfant. Par contre la gardienne Amandine Leynaud devrait bien être présente pour cette compétition. Camille Ayglon, qui s'est blessée lors du match à Brest, devrait aussi tenir sa place au Mondial. Alexandra Lacrabère sera aussi du voyage en Allemagne.

Devant donc se passer des services de nombreuses joueuses, le sélectionneur français a pu faire jouer la gardienne Catherine Gabriel, nouvellement arrivée, et des joueuses très peu utilisées jusque-là comme la demi-centre Tamara Horacek et l'arrière Kalidiatou Niakaté. Ces deux dernières se sont d'ailleurs illustrées ce dimanche en marquant trois buts chacune. De quoi faire réfléchir leur sélectionneur. #Olivier Khembolz #Mondial 2017