Depuis quelques temps, le Paris Saint-Germain est sujet de nombreuses accusations. D'abord le président du club, ensuite le club lui-même. Le président espagnole de la Ligue de Football professionnel accuse le club parisien de falsification de compte, qu'il qualifie de "tricherie économique". Dans l'impatience d'obtenir les résultats des enquêtes auprès de l'UEFA, Javier Tebas souhaite vivement que le club de la capitale soit sanctionné.

Javier Tebas s'attaque au PSG

Il y'a quelques mois, le club parisien procédait au transfert de Kylian Mbappé [VIDEO] (prêté par l'AS Monaco jusqu'au 30 juin 2018 à 180.000 euros) et de du Brésilien Neymar da Silva Santos [VIDEO]( pour un contrat de cinq ans, acheté à 222.000 euro) dans son équipe, moyennant une somme estimée à 400 million d'euros.C'est justement cette dépense colossale qui amène le président de la Ligue de Football Professionnel à s'interroger sur l'origine des fonds du club de la capitale.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Le 22 août 2017, Javier Tebas dépose une plainte contre le PSG auprès de l'UEFA. Il accuse le club d'avoir falsifié leurs comptes bancaires. Il s'est également adressé à la confédération européenne pour dénoncer le club de la capitale.

Il déclare en ses propres termes, que le Paris Saint-Germain est coupable de "tricherie économique". Dès lors, le président de la LFP est impatient de connaître les résultats de l'enquête. il affirme par la suite que: "s'il ne se passe rien, nous irons déposer une plainte devant l'Union Européenne, parceque ce système ne peut pas durer." Ainsi, Javier Tebas est déterminé à oeuvrer pour qu'une suite soit donnée à sa plainte.

Pour un verdict prompt et juste !

En réalité, le président espagnol de la LFP souhaite qu'une sanction soit infligée le plus tôt possible au PSG. Il affirme que: " si le PSG va en finale de la C1 et qu'il est ensuite sanctionné, cela se fera au préjudice d'autres équipes. Celles que Paris aura éliminées seront lésées. En sport, il faut aller vite pour prendre des décisions." Javier Tebas souhaite également que le PSG ne participe plus à la ligue des champions, et qu'il soit exclus de toute compétition.

Il semble que les accusations portées contre président Nasser Al- Khelaïfi auraient largement contribué à entacher l'image du club de la capitale. Aujourd'hui, le PSG est devenu la cible de toute enquête auprès de l'UEFA. Vu le poids de ces griefs, il est peu probable que club parisien obtienne le bénéfice du doute. L'avenir de l'équipe francilienne est sombre! A moins que les investigations menées tournent en sa faveur.