Depuis 2015, la Fédération Internationale du #Football mène des investigations pour détecter des comportements illicites dans les métiers du football professionnel. Le 24 octobre 2015, une enquête pénale a été ouverte pour soupçon d'un "paiement déloyal". Le président du Paris Saint-Germain, fera donc l'objet de cette enquête le 20 mars 2017.

il y a de cela deux ans qu'une enquête pour "soupçon de corruption, d'escroquerie, de gestion déloyale, ainsi que de faux dans les titres" [VIDEO] est mise sur pied. Elle a été ouverte contre le président du #PSG il y a 7 mois.Après la chute de Sepp Blatter, de Michel Platini et de Jérôme Valcke, ce serait peut être celle de Nasser Al-Khelaïfi.

Propriétaire des Chaines du groupe beIN Sports [VIDEO], il aurait obtenu des droits pour diffuser les prochaines Coupes du Monde 2026 et 2030.C'est l'une des raisons pour lesquelles il est soupçonné d'avoir octroyé des avantages indus à Jérôme Valcke, pour les deux prochaines Coupes mondiales.Les bureaux de sa chaine de télévision situés à Boulogne-Billancourt, dans les Hauts de Seines ont été perquisitionnés par la police. Ces opérations de perquisition ont eu lieu lorsque le président qatari était en voyage dans son pays. La police italienne a également perquisitionné une villa à Corto Cevo. Cette villa est soupçonnée de "moyen de corruption" et de lieu de rencontre discrète entre le président du PSG et Jérôme Valcke.

Un avenir incertain au club parisien

Depuis Mars 2017, la situation du Président du Paris Saint-Germain va de mal en pire.Si les présomptions de "paiement déloyale" dressées contre lui se confirment, Il sera sanctionné au même titre que Jérôme Valcke.Il pourrait également être déchu de ses fonctions au PSG. Conscient de l'ampleur que prend l'affaire au fil des jours, le président du club parisien prépare sa défense contre la FIFA.

Le président du club de la capitale a décidé de préparer sa défense. Selon le quotidien sportif, le proche collaborateur de Nasser Al-Khelaïfi, Jean-Martial Ribes, Directeur de commmunication au PSG, était accompagné d'un avocat. Il s'agissait du Maître Francis Szpiner, qui avait défendu les intérêts du Qatar en 2015, dans sa plainte en diffamation contre Florian Philippot. Il avait également par le passé, défendu l'ancien Président Jacques Chirac.

Ainsi, le président du PSG prépare sa défense pour contre-attaquer la FIFA, pour des griefs qu'elle lui reproche. #actualités